1. COLLECTION HISTOIRE COURTE. Récompensée (1/1)


    Datte: 11/01/2022, Catégories: Entre-nous, Hétéro Auteur: CHRIS71

    • Bonjour, monsieur Léon.
    
    • Bonjour mademoiselle.
    
    • Monsieur Léon, bonjour aussi, je vous présente Pauline, votre nouvelle assistante.
    
    Comme madame Louise, elle viendra tous les matins de 9 heures à midi faire votre ménage et vous faire à manger, tous les jours sauf le dimanche.
    
    • Repasser aussi, l’autre vieille peau, elle oubliait toujours de repasser mes slips.
    
    • Aucun problème, monsieur Léon, je vous repasserais vos slips.
    
    • Je lui disais de le faire monsieur Léon, mais vous savez qu’elle en faisait à sa tête.
    
    • J’espère que vous parlez vrai toutes les deux sinon la société « Service emploi » ira se faire voir, tous les jours je suis sollicité par vos concurrents.
    
    • Monsieur Léon, cela fait combien de temps que nous travaillons ensemble depuis la mort de votre femme, six ans ?
    
    • Huit ans, deux semaines et quatre jours madame Antoinette.
    
    Bon Pauline au travail, faite moi voir ce que vous savez faire.
    
    • Je vais voir votre frigo pour votre repas de ce midi, madame Antoinette m’a tout expliqué pour le paiement.
    
    Je m’appelle Pauline, 24 ans, un enfant sans mari.
    
    J’avais 16 ans lorsque j’ai rencontré l’albatros, il avait 6 ans de plus que moi.
    
    J’étais vierge et naïve quand nous nous sommes rencontrés à la piscine municipale.
    
    Les gens parlaient de l’albatros, qui s’entrainait dans cette piscine en vue des Jeux Olympiques de Paris 2024.
    
    Pour 2020, il avait loupé les sélections.
    
    J’adore nager et un jour, après mes cours, je ...
    ... passais mon brevet de natation des 10 000 mètres.
    
    10 000 par longueurs de 50 mètres, 200 longueurs, ça prend du temps surtout à la brasse.
    
    Je l’ai vu arriver, j’ai compris pourquoi tous l’appelaient l’albatros.
    
    Grand très grand au moins deux mètres d’envergure et surtout beau comme un dieu avec sa chevelure blonde aussi blonde que la mienne.
    
    Je brassais et je le voyais faire des moulinets avec ses bras pour s’échauffer.
    
    Il parlait avec le moniteur qui me surveillait pendant mon épreuve sans que je puisse entendre et chaque fois que je changeais de sens sans le voir.
    
    Chaque fois que j’arrivais à leurs hauteurs, je les voyais tous les deux en slips de bain en contrebas d’eux.
    
    Le moniteur, la cinquantaine avait un paquet très bien détaché, mais bien moins important que celui de l’albatros.
    
    Je dis l’albatros, car à ce moment de mon histoire, j’ignorais son nom.
    
    À mon âge, j’étais vierge, mais je croyais encore au prince charmant.
    
    Je venais de faire ma 121e longueur quand il s’est jeté à l’eau et ma rapidement rejoint nageant en crawl.
    
    • Mademoiselle Pauline, le maître-nageur a dû partir, vous nager lentement et il avait un rendez-vous.
    
    Il s’était mis à la brasse, mais malgré ça il me prenait de la distance.
    
    Bref, c’est lui, finissant son entraînement juste quand je faisais ma 200e longueurs, qui fermait la piscine.
    
    Nous nous sommes rendus au vestiaire et nous nous sommes changés.
    
    Il a arrêté l’installation me demandant de l’attendre.
    
    Il ...
«1234»