1. Nos pulsions taboues de couple (5)


    Datte: 10/01/2022, Catégories: Partouze / Groupe Auteur: Mimaxxx

    ... bouffer la chatte de sa sœur, dit-elle en riant à l’unisson avec Laura.
    
    — Vu comment il a réagi hier soir en voyant sa sœur nous sucer, je doute que ce soit vraiment quelque chose qui le rebute, dis-je à mon tour en rigolant. Mais le principal intéressé peut peut-être nous répondre directement ?
    
    — Très honnêtement ? C’est clair que ça me ferait bizarre de voir ma copine se faire caresser par ma sœur. Mais si le but c’est d’être tous les deux concentrés sur Marie, au fond ça ne me gêne pas. Surtout si c’est parce qu’elle se sent plus à l’aise avec ma sœur, répondit Maxime. Mais c’est clair que ce serait vraiment bizarre.
    
    Sur ces mots, tout le monde rigola. On sentait une atmosphère de gêne mêlée à de l’excitation et de l’euphorie. Après nous avoir servi un nouveau verre à chacun, Laura annonça :
    
    — Bon ! C’est pas tout, mais cette conversation m’a donné chaud ! Va falloir que je me refroidisse un peu les idées moi !
    
    Elle se leva, retira ses vêtements qui cachaient les maigres bouts de tissus qui lui servaient de maillot de bain et plongea dans la piscine.
    
    — Vous n’allez quand même pas me laisser toute seule par contre ! Allez, venez me rejoindre !
    
    Alors que Marie embrassait Maxime d’un baiser langoureux, je me mis à mon tour en maillot et plongeai auprès de Laura. Pendant qu’on jouait tous les deux avec un ballon qui traînait, le couple d’amoureux nous rejoignit frileusement. Amusée de la situation, Laura s’empressa d’aller vers eux et enlaça le corps ...
    ... menu de Marie pour la tremper. Agacée mais joueuse, Marie appela à l’aide Maxime pour la noyer.
    
    Je les observais tous les trois en train de se battre dans l’eau. L’image aurait été innocente si nous n’avions pas eu cette discussion juste avant. Je ne pouvais m’empêcher de les imaginer tous les trois en pleins ébats. Je voulais voir Laura les baiser tous les deux ! Après plusieurs minutes passées dans l’eau, Laura s’exclama :
    
    — Haaaaa, mon soutif ! Mickaël ! Il m’a volé mon soutif ! m’appela Laura pour l’aider à attraper son frère qui brandissait fièrement son haut de maillot.
    
    — Ne t’attends pas à ce que je t’aide, t’es une grande fille ! T’as cherché, t’as trouvé ! dis-je en rigolant.
    
    — Haaaaaa ! Ils m’ont foutu à poil ! Bande de p’tits cons ! Vous allez me le payer ! rigola Laura.
    
    Cette fois-ci, c’était Marie qui lui avait retiré le bas de son maillot. Laura était complètement nue dans la piscine. Le soir se couchait à peine, et nous laissait apercevoir ses tétons dressés par le froid. Le spectacle était splendide. Laura nue qui tentait de se débattre tant bien que mal entre son petit frère et sa belle-sœur. Maxime prenait un malin plaisir à immobiliser sa sœur, les bras dans le dos pendant que Marie frottait le bas de maillot sur son visage et lui pinçait la poitrine.
    
    Une fois échappée des mains fermes de son frère, Laura vint se réfugier contre moi.
    
    — C’est bon, je vous le laisse mon maillot si vous l’aimez tant. De toute façon, on est beaucoup mieux à ...
«1234...»