1. Nos pulsions taboues de couple (5)


    Datte: 10/01/2022, Catégories: Partouze / Groupe Auteur: Mimaxxx

    Une fois notre repas terminé, Laura, Marie et moi sommes allés nous installer sur la table du jardin, au bord de la piscine. Maxime nous y rejoint avec une bouteille de rhum arrangé et nous en sert un verre chacun. Munis de notre précieux breuvage qui délie les langues et étouffe la pudeur, Marie interroge Laura :
    
    — Je suis désolée de revenir encore une fois là-dessus, mais votre histoire avec Sabine m’intrigue énormément. Je me demandais, Laura, si c’était ta première expérience avec une femme ?
    
    — Non, j’avais déjà couché avec d’autres filles avant, mais je pense que c’est celle avec qui j’ai pris le plus de plaisir, répondit-elle.
    
    — Est-ce qu’elle t’a fait jouir ?
    
    — A vrai dire, on a tous joui plusieurs fois ensemble. Autant elle, que moi et Mickaël aussi.
    
    — Et tu n’es jamais jalouse à l’idée que Mickaël puisse jouir avec une autre femme ?
    
    — Tant que je suis là pour le voir jouir, ça me plaît beaucoup. Ce n’est pas comme si je n’avais pas de plaisir moi non plus. Être touchée par une femme, c’est un kif que toutes les femmes devraient connaître, je te jure ! Sentir une autre paire de seins contre soi, goûter à la chatte d’une autre femme, je t’assure qu’il y a un plaisir vraiment spécial à ressentir, qu’on ne peut pas avoir avec un homme.
    
    — Oui, ça, je l’imagine très bien. Ça me donne très envie d’ailleurs. On en parle souvent avec ton frère, mais j’ai trop peur d’être jalouse de voir Maxime prendre du plaisir avec une autre femme et qu’il la préfère à ...
    ... moi.
    
    Sur ces mots, je répondis à mon tour :
    
    — C’est normal d’avoir ces inquiétudes avant de l’avoir fait pour la première fois. Mais il ne faut pas se sentir obligé de quoi que ce soit. D’ailleurs, rien ne vous oblige à autoriser Maxime à toucher l’autre femme si vous faites un plan à trois. Ça peut même être une bonne manière de débuter. En plus, tu aurais tout le monde concentré sur ton plaisir. C’est carrément le genre de situation où tu serais gagnante. Et pour Maxime, ça peut être super excitant aussi de te voir prendre ton pied avec une autre femme. Je me trompe Maxime ?
    
    — Alors là ! Non, pas du tout ! C’est clair que le simple fait de te voir avec une autre fille c’est déjà un fantasme, même si je ne peux pas la toucher, répondit Maxime.
    
    — C’est vrai que vu comme ça, le cap me paraît plus facile à passer. Deux personnes occupées à me faire jouir, c’est OK ! Je signe où ? On fait ça quand ? s’amusa Marie.
    
    — Franchement, quand tu veux ! Ce n’est certainement pas moi qui retarderais les choses ! reprit Maxime.
    
    — Il vous reste plus qu’à trouver la bonne personne et hop ! En route pour le septième ciel ! s’exclama Laura. Si jamais vous ne trouvez personne, faites-moi signe, je me ferai un plaisir de te rendre ce service Marie, et de t’apprendre quelques petits trucs au passage !
    
    — Hahaha, arrête de dire ça, parce que tu sais très bien que t’es tout à fait le genre de fille qui me plaît ! Par contre, c’est ton frère qui serait moins content, de me voir ...
«1234...»