1. Je suis bloqué (5)


    Datte: 09/01/2022, Catégories: Inceste / Tabou Auteur: OnoX

    Préparer le repas lui fit un bien fou. Seul dans la cuisine, l’esprit occupé, il débanda. Il comprit aussi que ce n’était que temporaire et qu’il se transformerait bientôt en M. Hyde. Il mit la table et finit par les appeler. En voyant sa tante et sa mère, les yeux rougis, il se dit tristement :
    
    Avec un petit peu d’alcool, la conversation a attaqué les sujets sensibles.
    
    Sylvie tira sur son débardeur, de façon osée, en disant :
    
    — Je commence à avoir chaud.
    
    Les pensées de Matthieu changèrent du tout au tout.
    
    Faut que je jouisse.
    
    Il servit les sœurs qui papotaient de tout et de rien. Il n’entendit pas la moitié de ce qu’elles racontèrent.
    
    — Tu vas bien mon doudou ? demanda sa tante.
    
    — Euh... je... euh...
    
    Il laissa tomber son regard sur la grosse poitrine de sa tante penchée vers lui.
    
    — Euh...
    
    — C’est le stress des résultats, répondit Karine. Hein mon cœur ?
    
    — Euh... oui, c’est ça, je... repense à mes réponses aux exams.
    
    Sylvie lui caressa la joue avec douceur.
    
    — Mon pauvre ne te met pas martel en tête, je suis sûr que tout ira bien.
    
    La fin du repas tourna autour de Mathilde et de la fin de son stage au M. I. T.
    
    — J’espère que ce n’est pas trop dur pour elle, dit Sylvie.
    
    — Ne t’inquiète pas, dit Karine. D’après ce qu’elle m’a dit, c’est la première fois où elle doit vraiment travailler un peu, alors je pense qu’elle a encore de la marge.
    
    — Mais elle est si douce...
    
    Matthieu broncha un peu, faillit rire. Il se reprit et ...
    ... dit :
    
    — Depuis qu’elle fait du sport, elle a plus d’assurance.
    
    — Peut-être, mais elle est entourée de beaucoup de garçons, et tu ne pourras pas me dire le contraire... elle est encore bien innocente.
    
    Karine qui buvait, hoqueta et avala de travers. Elle toussa et arrosa son fils de mousseux. Matthieu s’essuya le visage en se disant que la première chose qu’il lui fera ce soir sera une faciale. Il commença à bander rien que d’y penser, et secoua la tête.
    
    — Innocente ? Mathilde ?
    
    Karine qui avait un petit coup dans le nez hurla de rire et ajouta :
    
    — C’est toi qui es bien innocente.
    
    — Ah ce point-là, répondit Sylvie face à l’hystérie de sa sœur.
    
    Elles sortirent de table et continuèrent la conversation dans le salon.
    
    OK... je suis devenu la bonne de service... faut dire vu le chemin que prenait la conversation, je préfère rester là.
    
    Il débarrassa et remplit le lave-vaisselle. Il alla voir les sœurs.
    
    — Qu’est-ce que vous comptez faire cet après-midi ?
    
    Elles se regardèrent et dirent d’une même voix :
    
    — Boire et regarder des films de filles, tout en mangeant des cochonneries.
    
    — Oki doki ! Pour ma part, je vais aller courir.
    
    Si je reste... je vais sauter sur l’une des deux... je ne pourrais pas me retenir, surtout si elles ont bu.
    
    Karine pouffa et lui dit :
    
    — Ne t’épuise pas trop pour ce soir...
    
    — Tu as prévu quelque chose pour ce soir ? demanda Sylvie à son neveu.
    
    Karine se reprit et dit :
    
    — C’est juste que je veux qu’il nous ...
«1234...7»