1. Notre couple


    Datte: 08/01/2022, Catégories: fh, Oral pénétratio, couple, Auteur: Mac2mac

    ... fort qu’il la ferait crier et jouir comme je n’arrive pas à le faire. Même l’idée de la partager avec un autre ne me paraît plus impossible alors que je suis depuis toujours d’un naturel possessif. Je déteste tout autant la savoir ou la voir au contact d’autres mecs que d’imaginer que quelqu’un puisse avoir des vues sur elle. Mon esprit est tiraillé par l’envie que j’ai de la voir être sauvagement baisée devant mes yeux et la jalousie que je pourrais en ressentir. Je dois par contre reconnaître qu’une autre femme partageant nos ébats m’a de nombreuses fois traversé l’esprit, sans me provoquer le moindre état d’âme pour le coup.
    
    Après des semaines passées à gamberger, je me décide et propose à ma femme de remplir un quiz sur les fantasmes, récupéré sur le Net et imprimé, ce qu’elle accepte avec plaisir. Un tableau égrène une longue liste de pratiques à la fin desquelles il faut cocher : Oui (ou déjà fait) – Pourquoi pas (ça dépend) – Non (impossible). Sophie remplit le test rapidement, le sourire aux lèvres, me jetant de temps à autre de petits coups d’œil interrogateurs.
    
    Le résultat est pour moi sans surprise. Ma femme a été élevée dans un cadre familial et moral très classique, et toutes les pratiques incluant une autre personne au sein du couple, l’échange ou le partage avec un tiers et le voyeurisme ont reçu un « non » sans appel et lui apparaissent comme perverses. J’ai dû, bien malgré moi, laisser furtivement apparaître une pointe de déception sur mon visage, car ...
    ... Sophie me demande aussitôt :
    
    — Tu es déçu ?
    — Non pas du tout.
    — On dirait. Tu aurais voulu que je réponde oui à d’autres choses ?
    
    Je lui réponds que non et passe le reste de la discussion qui s’en suit à la rassurer sur le caractère anodin de ce quiz, mais elle n’est pas dupe. Elle se rend bien compte que nous avons à peu près réalisé la moitié des fantasmes de ce test et que ceux restants tournent autour du même thème : moi avec une autre, elle avec un autre, nous avec un autre, nous avec une autre, nous devant d’autres… Pourquoi lui aurais-je proposé ce quiz si je n’étais intéressé par aucun de ces fantasmes ?
    
    Il est vrai que nombre d’entre eux me laissent songeur, mais je sens bien qu’il ne serait pas une bonne idée de le reconnaître maintenant et je préfère nier farouchement. Je vois bien que remplir ce quiz ne l’a pas laissée indemne, malgré le côté léger qu’elle a semblé y mettre, et que l’idée que je puisse avoir envie d’une autre femme, avec ou sans elle, la décevrait beaucoup de ma part.
    
    Je laisse, tant bien que mal, la discussion se terminer et décide d’en rester là. Clairement, j’ai failli franchir la ligne rouge de sa moralité et je ne veux pas qu’elle ait une mauvaise image de moi. Mais je continue malgré moi à gamberger.
    
    Quelques semaines plus tard, nous sommes sur le canapé et Sophie est allongée, la tête posée sur mon entrejambe, lorsqu’elle commence à me prodiguer les caresses dont elle a le secret. Elle se met à me palper délicatement le ...