1. Une vie pas comme les autres (7)


    Datte: 31/12/2021, Catégories: Lesbienne Auteur: zooph34

    ... vois ses anneaux, mais surtout ses lèvres très brillantes. Manon ouvre ses cadeaux, elle ne sait plus où donner de la tête pour remercier. Arrivée au cadeau de Luce, c’est un vibromasseur, elle saute de joie et l’embrasse goulûment.
    
    — Merci ma chérie, merci, comme ça je penserais à toi encore plus.
    
    — Tu l’essayeras ce soir.
    
    — Nous l’essayerons ce soir ensemble, maman, Luce peut passer la nuit ici ?
    
    — Bien sûr chérie, elle ne va pas prendre le volant après ce que nous allons boire.
    
    Sophie amène la première bouteille de champagne, nous fêtons joyeusement ses vingt ans, Luce l’embrasse passionnément en lui souhaitant bon anniversaire, elles se caressent mutuellement, ce spectacle m’émeut un peu, c’est la première fois que je vois ma fille avec quelqu’un qu’elle aime, elle est heureuse. Hubert m’embrasse de temps en temps, j’embrasse Sophie de temps en temps, Sophie embrasse Hubert de temps en temps, Manon et Luce s’embrassent de temps en temps, tout le monde est heureux et joyeux. Nous avions prévu un très gros apéritif dinatoire, le champagne a coulé à flots, nous finissons la troisième bouteille. J’ai eu toute la soirée le spectacle du sexe de ma fille et de celui de sa copine ouverte et luisante. C’est surtout celui de Luce qui me bouleverse un peu avec ses anneaux, je trouve ça extraordinairement érotique. En plus, elle a un clitoris assez gros, il sort de sa cache tout le temps, d’autant plus qu’elle est un peu excitée.
    
    Je le vois briller en haut de son ...
    ... sexe, je suis tout de même un peu troublée. Je vois que Sophie est comme moi, elle regarde souvent l’entrejambe de Luce. La soirée s’achève, nous avons pas mal bu, personne n’est saoul, mais nous sommes bien joyeux et volubiles, à part Hubert qui n’a bu que deux flutes. Il est presque minuit, Manon se lève, elle prend Luce par la main et l’entraîne dans sa chambre, elle doit vouloir tester le vibromasseur tout de suite.
    
    — Bonne nuit maman, bonne nuit papa, bonne nuit tata Sophie, je suis crevée, ça ne vous dérange pas que nous aillions nous coucher ?
    
    — Mais non ma chérie, vas-y, et ne faites pas trop de bruit, nous aussi nous voulons dormir.
    
    Elles sourient et nous quittent, j’imagine qu’elles ne vont pas dormir tout de suite. Nous débarrassons et allons dans la chambre. Après une rapide douche, je m’allonge sur le lit, cette fois, c’est Hubert qui se met au milieu. Je pose ma bouche sur ses lèvres, Sophie s’occupe de son sexe avec sa bouche, elle adore lui faire une fellation, elle le fait mettre au garde-à-vous en un tour de main. Elle lui monte dessus et s’empale sur son sexe, je chevauche Hubert et me mets face à elle en présentant mon sexe à sa bouche. Nous nous enlaçons en nous embrassant passionnément. Nous jouissons assez vite tous les trois, nous nous allongeons serrés l’un contre l’autre et nous nous endormons rapidement. Je me réveille vers trois heures du matin, j’entends des gémissements venant de la chambre de Manon, elles font encore l’amour, elle aura eu ...
«1...345...12»