1. Sandrine


    Datte: 27/12/2021, Catégories: fh, inconnu, Collègues / Travail uniforme, Oral pénétratio, fdanus, rencontre, Auteur: Lauchris

    ... féminins composent un petit groupe timide qui se demande à quelle sauce elles vont être mangées. Je repère une petite blonde aux cheveux courts, sergent toute mimi qui regarde tout le monde avec un sourire aux lèvres. Je la regarde plus en détail. De taille moyenne, en short, ses jambes dénudées sont toutes bronzées et la chemisette me semble bien remplie. C’est un plaisir pour les yeux de la regarder. Sentant mon regard sur elle, je lui fais mon plus beau sourire qu’elle me retourne. Au bout de quelques secondes, elle baisse la tête pour regarder ses pieds puis relève la tête pour me regarder de nouveau. Une bouffée de chaleur me remonte jusqu’au cerveau, mon Dieu, que cette fille est belle !
    
    Après le mot de bienvenue du commandant d’unité, les épreuves commencent pour faciliter l’intégration des arrivants dans le service. Tout est fait dans la bonne humeur, la bière se vide rapidement et l’ambiance devient de plus en plus bruyante et festive au fur et à mesure que les bouteilles se vident.
    
    Les yeux brillent sous l’effet de l’alcool, je suis derrière le comptoir avec Enzo depuis deux heures et nous ne chômons pas. Il fait chaud, la musique est à fond et tout le monde a soif. Enzo, au fur et à mesure de l’avancée de la soirée, a retrouvé sa bonne humeur et nous faisons hurler de rire les gens autour de nous avec nos conneries. Je suis en train de laver quelques verres à la plonge, j’ai comme une impression bizarre et quand je relève la tête, j’ai deux yeux verts qui ...
    ... me fixent intensément accompagnés de ce merveilleux sourire. Je vais pour lui parler quand un groupe bruyant passe entre nous deux, elle disparaît de mon champ de vision. Quand les gugusses sont passés, elle a disparu. Je ne la reverrai pas de la soirée. Fait chier !
    
    Vers une heure du matin, fatigués, mais contents, nous fermons la popote et nous partons nous coucher légèrement euphoriques. Rentré dans la chambre que je partage avec Enzo, je me déshabille pour aller prendre une douche. J’entends déjà mon compagnon de chambre ronfler légèrement. Il s’est écroulé tout habillé sur son lit.
    
    Serviette autour de la taille, je sors de la chambre et j’entends un léger bruit dans mon dos. Je me retourne et je me retrouve nez à nez avec ma jolie petite blonde qui est aussi provisoirement ma voisine de chambre. Elle est aussi en tenue minimaliste avec pour seuls vêtements une serviette éponge qu’elle a passé sous ses aisselles pour la maintenir et des tongs.
    
    — Salut, moi c’est Laurent. Bienvenue à Sarajevo, je dis à voix basse avec mon plus beau sourire.
    — Salut, Sandrine, enchantée de te connaître et heureuse d’être enfin arrivée ici, me dit-elle d’une voix douce. Tu peux me dire où se trouvent les douches ?
    — Elles sont à l’extérieur, j’y allais justement. Viens, suis-moi. Tu devrais peut-être mettre une tenue plus habillée, non ?
    — C’est loin ?
    — Non, juste à côté, c’est un Algeco accolé à notre bâtiment.
    — Il n’y a pas loin, je reste comme ça. De toute façon, il n’y a ...
«1234...»