1. Sandrine


    Datte: 27/12/2021, Catégories: fh, inconnu, Collègues / Travail uniforme, Oral pénétratio, fdanus, rencontre, Auteur: Lauchris

    Quelle chaleur ! Je suis arrivé à Sarajevo depuis trois semaines dans le cadre de l’opération Salamandre et je crève de chaud sur le bitume du tarmac de l’aéroport. Nous sommes en plein mois d’août de l’année 199X et au bas mot, il doit faire au moins 45°C au soleil et même si je suis en tenue allégée (short et chemisette), c’est l’enfer.
    
    Moi, c’est Laurent, militaire sous contrat avec le grade de sergent et électricien dans l’Armée de l’air. Je suis en Bosnie-Herzégovine pour un mon premier OPEX pour une durée de quatre mois environ. Jeune sous-officier de vingt-sept ans, j’ai en charge, avec mon binôme Enzo, un mécano, de l’alimentation électrique et de l’entretien des matériels aéronautiques indispensables aux décollages et aux atterrissages des aéronefs civils et militaires. Et là, en ce moment, on a les mains plongées dans un groupe électrogène au fonctionnement récalcitrant.
    
    Plus âgé de trois ans, sergent-chef, Enzo barbe de trois jours sur le visage est un beau brun d’origine italienne qui a toujours le sourire aux lèvres. Regard bleu translucide, doté d’un humour décapant, c’est le chouchou de ces dames dans le camp. C’est aussi pour moi un super camarade, nous nous entendons comme deux larrons en foire et les soirées après le boulot dans les popotes ne sont pas tristes. Quant à moi, je suis grand (1,85m), brun aux yeux or. La couleur particulière de mes yeux captive souvent les gens et me vaut un certain succès auprès de la gent féminine. Célibataire depuis ...
    ... trois mois après que j’eusse découvert les infidélités de ma copine. Je l’ai viréemanu militari sans état d’âme de mon appartement pour préparer sereinement mon départ dans les Balkans. Comme le dit si bien la maxime, une de perdue, bah une de perdue, c’est la vie.
    
    Ce soir, une relève partielle venant de France arrive pour 18 h et tout le monde se prépare pour la réception des nouveaux arrivants. Les réfrigérateurs des différentes popotes sont pleins et la bière, ce soir, coulera à flots. Avec les journées pleines que nous faisons, boire une bière à la popote tout en jouant aux fléchettes et discuter entre guerriers sont les seuls moments de détentes que nous ayons. Avec un couvre-feu à 22 h, personne n’a envie de sortir en soirée pour rentrer si tôt.
    
    Enzo, ce soir n’a pas le moral. Les nouvelles venant de France ne sont pas bonnes. Sa femme déprime et mon ami a fini sa conversation en gueulant et a laissé sa femme au bout du fil en pleurs. Ma mission ce soir si je l’accepte est de lui redonner le sourire et retrouver l’ami boute-en-train qui me fait tant rire.
    
    Le C-130 Hercule vient d’atterrir et le personnel attend derrière les barrières que la relève descende de l’avion pour effectuer les formalités administratives. Une fois ces dernières effectuées, les sacs de chacun sont emportés dans les chambres et les nouveaux sont emmenés dans les popotes pour le pot des arrivants, accompagnés de leurs prédécesseurs.
    
    Parmi les nouvelles têtes, une dizaine de personnels ...
«1234...»