1. Découverte de soi (1)


    Datte: 24/12/2021, Catégories: Transexuels Auteur: Cxbng

    ... montre toi,… » Ces petites phrases m’ont totalement désinhibé. Je n’étais plus que le jouet télécommandé, pris dans un tourbillon de désirs. ¾ d’heure plus tard, l’homme sonnait à ma porte. Elle me fit porter string collant jupe soutien-gorge et m’ordonna de l’accueillir ainsi. J’avais tellement honte, et en même temps j’exécutais. J’ouvris la porte.1ère fois de ma vie que je faisais cela. Le palpitant à 200. L’homme m’a rassuré. Il m’a dit « apporte moi un verre d’eau Charlotte, je peux t’appeler ainsi ? Viens t’assoir à coté de moi» Après avoir parlé de tout et de rien pendant quelques instants, sa main s’est délicatement mise à caresser ma jambe. « Leve toi, mets toi dos à moi, as-tu déjà pris une queue dans ta main », je sentais son souffle chaud dans mon cou, il se serrait contre moi, tout contre. J’étais excité comme rarement. Il prit ma main et la déposa sur sa queue puis me caressa les tétons. « Ondule avec ton cul, oui comme cela Charlotte., Vas y, détends toi».
    
    Je prenais son chibre dans ma main, nerveusement, puis tout en me calmant, j’ai commencé à le masturber, à frotter son sexe contre mon cul à travers le collant et le string. Il prit ma main gauche , me déséquilibra lentement en avant avec son bassin et me fit tenir ses fesses. Nous sommes restés ainsi le temps que sa sève monte. Gentiment, il m’ a dit qu’il ne jouira pas dans ma bouche, que je n’étais pas prête pour l’accueillir. Il se vida sur mes ...
    ... collants. Son jus coulait sur mes mains nerveuses, j’étalais sa semence sur moi avec un mélange de honte et de fierté. Fierté d’être capable de faire jouir un homme. J’étais devenue chienne. C’est bien Charlotte, embrasse moi, puis lèche toi les doigts ». « Oui monsieur », c’est sorti naturellement, comme si tout mon être attendait cela, depuis si longtemps. Non seulement j’obéis, mais je dépassais ses attentes. Après avoir plongé ma langue dans sa bouche et léché mes doigts immaculés de son jus, je baissais mon collant pour me les enfoncer. Une pulsion. Je n’en pouvais plus. J’avais besoin d’être rempli, de sentir quelque chose en moi. Après quelques allers retours, je jouis sans me toucher et m’effondra à genoux. L’homme me regarda. « Tu es faite pour cela Charlotte, tu es un homme femelle, ne cherche pas le pourquoi du comment, mais tu es faite pour satisfaire des hommes, ton corps a parlé ».
    
    Je n’ai pu dormir de la nuit. Mon amie m’a félicité et m’a dit « voilà tu es une lopette. Désormais, tu m’appelleras maitresse et dès demain, tu iras au travail avec des sous-vêtements de femme ».
    
    Je n’ai pas assumé. Je l’ai quitté dans la foulée. Bloqué son portable. Non cela ne pouvait être moi. C’était juste une escapade folle, me disais-je…Il ne m’aura fallu pas plus d’une semaine pour retourner sur le site. « Recherche maitre(sse)/ dominant(e) pour éduquer jeune novice à devenir sa femelle, relation régulière et discrète ». 
«12»