1. La visite des chauffagistes - 2


    Datte: 01/12/2021, Catégories: fhh, hplusag, extracon, inconnu, enceinte, Collègues / Travail fsoumise, revede, nopéné, bourge, Auteur: Bcbg

    ... souffre mille maux.
    
    Elle mord ses lèvres, préférant endurer la douleur provoquée plutôt que de laisser échapper les cris et gémissements qui grondent au fond de sa gorge. Ses doigts se crispent encore un peu plus sur le crâne de son bourreau. Comme guidée par une force qui a, à présent, pris totalement possession d’elle, Victoire tourne son visage vers le chef d’équipe qui observait jusqu’à présent le spectacle qui s’offrait à lui. Elle plante son regard dans celui bleu acier de l’ouvrier.
    
    — Qu’est-ce que tu attends ? Alors ? Mais viens aussi !
    
    C’est presque avec une voix de petite fille que Victoire a prononcé ces mots. Le chauffagiste semble hors de lui. Son visage est rouge et il tremble légèrement sous l’effet de l’excitation et de son désir. Il se positionne de manière à pouvoir avoir accès au sein gauche de Victoire. De sa main gauche, à laquelle il fait adopter une forme de soucoupe, il enveloppe la masse brûlante et fait en sorte que la paume et les doigts épousent au maximum la forme du sein. Victoire ouvre les yeux en grand sous l’effet de la chaleur qui s’insinue immédiatement dans tout son être. L’homme s’abstient d’exercer toute pression. Il est conscient que sa caresse élégante a beaucoup plus d’effet qu’un malaxage disgracieux. La jeune bourgeoise se demande ce qui lui arrive.
    
    Ses deux globes sont à présent entrepris par ces ouvriers qu’elle ne connaissait pas ce matin même. Deux hommes, aux antipodes de ceux qu’elle a fréquentés jusqu’à ...
    ... présent.
    
    Mais ceux qui lui font subir à présent toutes ces tortures qui la transportent sur un nuage de plaisir intense sont maintenant pour Victoire comme un cadeau du ciel.
    
    La main gauche de la jeune femme se pose sur la poitrine de son nouveau partenaire.
    
    Le chef d’équipe se met à caresser délicatement la peau laiteuse, chaude et douce du sein gonflé. Ses doigts, rugueux, circulent sur toute la surface de leur proie qui est comme une enveloppe faite d’un tissu de satin. Pendant qu’il opère ainsi, le chauffagiste colle doucement son ventre sur celui de Victoire qui ne refuse pas le contact.
    
    Il regarde intensément la jeune épouse qui n’a pas le courage de soutenir l’intensité des lueurs émises par les yeux de l’ouvrier. Lorsque le bout des phalanges atteint le mamelon durci pour tourner autour, elle fait pivoter son visage vers le jeune beur qui suçote son autre sein. Comme si, honteuse, elle refusait de montrer au chef d’équipe le degré de son plaisir. Après avoir exploré de ses doigts la mamelle offerte, le plombier décide de baisser lentement son visage pour poser sa bouche aux lèvres humides sur le petit bâton de chair rouge et durcie. Les muqueuses s’adaptent à la forme du mamelon pour ensuite aspirer légèrement le bonbon.
    
    L’effet que Victoire ressent semble lui faire perdre connaissance. Ce sont maintenant ses deux seins qui sont possédés en même temps, représentant deux sources simultanées d’un plaisir affolant. La main droite de l’épouse infidèle se pose sur le ...
«1...3456»