1. La visite des chauffagistes - 2


    Datte: 01/12/2021, Catégories: fhh, hplusag, extracon, inconnu, enceinte, Collègues / Travail fsoumise, revede, nopéné, bourge, Auteur: Bcbg

    Épisode précédent : «La visite des chauffagistes »
    
    Victoire, bourgeoise BCBG, reçoit deux chauffagistes appelés pour réparer la chaudière de sa maison. Progressivement, l’épouse oisive cède au désir lié à la présence de ces deux ouvriers. Elle ne peut s’empêcher de les charmer.
    
    _____________________________________
    
    — Viens, mais viens !
    
    C’est de sa voix fluette et légèrement aiguë que Victoire vient de s’adresser au jeune homme. Les deux individus se figent, stupéfaits par ce qu’ils viennent d’entendre.
    
    Victoire se rend brusquement compte des paroles qu’elle vient de prononcer et des conséquences qu’elles représentent. Elle invite ouvertement le jeune ouvrier à prendre possession d’elle. Une bouffée faite d’un mélange d’affolement et d’excitation la saisit brusquement. Elle vient de lui signifier qu’elle s’offre à lui. L’apprenti se dandine sur place, intimidé et les yeux grands ouverts.
    
    — Allez, mais viens ! réclame la jeune épouse d’une voix cassée et à présent presque pleurnicharde.
    
    Un silence s’installe. Victoire tourne son visage par réflexe en direction du chef d’équipe qui est resté immobile. Le visage de ce dernier est carmin et ses mâchoires sont crispées. Il a bien compris dans quel état se trouve à présent la jeune bourgeoise. Cette jeune mère de famille, gorgée d’un désir trop longtemps resté enfoui et appelant à l’aide les deux hommes pour qu’ils l’aident à éteindre le brasier qui ravage son ventre.
    
    Victoire baisse instinctivement ...
    ... les yeux pour porter son regard en direction du bas-ventre du chauffagiste.
    
    Lorsqu’elle voit le gonflement qui déforme le tissu de la combinaison de travail, un nouveau spasme lui verrouille l’estomac et elle sent une vague supplémentaire inonder son puits intime. Elle se traite de folle. Cependant, rien n’y fait. Elle détourne son visage pour contempler de nouveau le jeune homme.
    
    — S’il te plaît ! Victoire le supplie.
    
    Lorsqu’elle le voit approcher lentement, elle sent ses jambes trembler légèrement.
    
    Toujours autant intimidé que possédé par son désir de jeune mâle, il s’arrête à quelques centimètres de cette femme qui représente tout ce qui lui est étranger.
    
    Une Européenne, élégante, bourgeoise, éduquée, pétrie de principes et de manières, et vivant dans un milieu qui ne lui fait manquer de rien. Elle est belle et en dépit de la timidité qui continue de l’entraver, il peut planter à présent son regard noir dans celui si clair de cette épouse immorale, qui vient déjà de tromper son mari.
    
    Il ressent une émotion faite d’un mélange de forte excitation, mais aussi d’un sentiment de colère. Il a envie d’elle, mais ressent une culpabilité pointer le bout de son nez dans son esprit. Son ventre plat de jeune homme est collé à celui rond, presque volumineux, de Victoire. Enfin, elle peut sentir le souffle de sa respiration sur son visage.
    
    Elle regarde ses traits fins, sa peau douce et presque juvénile, couleur pain brûlé. Ses lèvres, légèrement ouvertes et ...
«1234...»