1. Oh! Quelle histoire (6)


    Datte: 24/11/2021, Catégories: Trash, Auteur: urkonterix

    Un peu avant la période d’initiation de Fleur, Jacques jouait avec moi pendant que j’étais au travail en me donnant des ordres par SMS. Quelque temps après son anniversaire, je me souviens, un mercredi après-midi, il me fait mettre le plug et une heure après alors que j’étais en grande discussion au téléphone de bureau pour un contrat en cours de négociation je reçois un SMS qui me demande d’enlever le plug et aussi de me branler, de revenir travailler sans me laver, je lis le message tout en continuant ma conversation et je crois que je rougis un peu. Quelques minutes après je raccroche, prends une partie du dossier que je donne à Caroline, et pour obéir à mon Maître je pars aux toilettes en oubliant dans ma précipitation, mon téléphone.
    
    Au retour, je reprends ma place derrière mon bureau, Caroline prend alors une chaise de visiteur et vient s’asseoir à côté de moi, me prend la main droite et l’amène sous son nez, elle renifle mes doigts
    
    « C’était bon »
    
    Comme je ne réponds pas, je ne comprends pas, elle ajoute en me montrant mon téléphone
    
    « J’ai lu tes SMS eh bien ma cochonne tu ne t’embêtes pas, il va falloir que tu m’expliques »
    
    J’ai à ce moment-là une réaction étonnante, je m’avance sur le bord de ma chaise, prends la main de Caroline, plus exactement deux doigts et je les mets dans mon sexe, deux allers-retours rapides et je ressors sa main, je l’approche de sa bouche et le plus incroyable est que Caroline ouvre la bouche et gobe ses doigts, nous faisons ...
    ... cela une deuxième fois. Ce fut rapide, silencieux, Caroline n’a rien fait pour se dérober, n’a rien dit, c’est ma cheffe au travail, mais dans cette situation elle est restée docile.
    
    « Tu as raison je te dois une explication. Jusqu’à maintenant tu savais tout de moi, mais il y plus d’un an et demi j’ai changé de statut de femme, d’épouse, je suis devenue la soumise de Jacques qui est mon époux et maître »
    
    « C’est pour cela que tu n’as pas de culotte, puisque je n’en a pas senti tout à l’heure »
    
    « Oui » Et je lui raconte tout sauf l’épisode Fleur.
    
    « Et tu dis que tu aimes Jacques »
    
    « Oui, réellement, je suis toujours amoureuse, il peut me demander ce qu’il veut »
    
    « Je m’en suis rendue compte, je t’admire, je t’envie et je t’aime ! »
    
    Étonnante réponse. Le téléphone sonne, je n’ose pas lui répondre que moi aussi je l’aime. Je réponds au téléphone, après la communication, et les jours suivants nous n’osons pas reprendre la discussion.
    
    J’ai tout raconté à Jacques le soir au lit. Les jours suivants je n’ai pas eu de SMS mais le samedi 10 jours après, j’étais nue dans la maison, Jacques était sorti, je reçois un coup de fil vers les 6 heures de l’après-midi.
    
    « Attends-moi dans le salon, j’arrive »
    
    Je suis étonnée de son coup de téléphone mais j’obéis, je me mets en position de soumise dans le salon et j’attends, je comprendrai un peu plus tard que Jacques avait donné l’ordre à Fleur de ne pas venir à la maison ce soir-là.
    
    Jacques entre et j’entends la ...
«123»