1. Comblées (1)


    Datte: 18/11/2021, Catégories: Transexuels Auteur: Adema Kryze

    Ce soir là, ma copine Mandy et moi étions ensemble dans mon salon. Et comme à nôtre habitude nous voulions passer un moment coquin, mais pas en tant que couple hétéro... plutôt en tant que lesbiennes. Alors nous portions toutes deux de la lingerie sexy et des robes en tissu satiné. Pour ma part, des bas nylon autofixants avec de grandes jarretières en dentelle, un ensemble culotte et soutien gorge mauve-fuschia à pois noirs, une grande robe kimono noire à motifs floraux violets et roses avec des feuilles turquoises foncées et quelques pétales blancs. C’est une robe que Mandy porte souvent. Quant à elle, elle portait des bas nylons à couture et à jarretières unies, un string en satin noir, une splendide guêpière rose et noire avec les flancs et le dos en noir transparent, et une petite robe rose à motifs floraux multicolores par dessus le tout. Chaussées de nos escarpins, nous étions avachies sur le canapé.
    
    Cela faisait un bon moment qu’ainsi vêtues nous nous câlinions en regardant une série, et nous commencions à ressentir ce désir mutuel aller crescendo. Nos regards étincelants se croisèrent et l’espace d’un instant nous avions compris que nos idées se tournaient depuis un moment vers une envie commune de fornication. Alors sans plus attendre, nous nous embrassâmes avec passion et sensualité...
    
    Mes jambes étaient serrées depuis un moment, et dans ma culotte mon pénis était depuis longtemps en érection, avec mes cuisses de part et autre que je faisais se contracter ...
    ... de temps en temps, procurant une infime stimulation à mon membre prisonnier du tissu qui recouvrait mes petites fesses et mon entrejambe alors devenu un peu humide. Et lorsque j’écartai les cuisses pour laisser la main de Mandy me caresser, elle sentit ce signe de profonde excitation de la pulpe de ses doigts. Et elle me lança un regard torride en se pinçant les lèvres et en écartant les cuisses à son tour. Je vins alors placer ma main sur son string qui lui aussi était trempé. Cela me faisait frémir d’envie rien qu’à l’idée de ce qui allait suivre, nous étions déjà ardentes et pleines de pensées perverses...
    
    Alors que nous entamions ces préliminaires, Mandy prit sur la commode un assez gros godemiché. Pendant nos caresses mutuelles, nous le prenions tour à tour en bouche, mélangeant nos salives sur cette verge généreusement proportionnée et très veineuse. Nous l’utilisions toutes les deux assez souvent. Et ce soir là ne saurait être une exception à cette règle...
    
    Au bout d’un moment, Mandy écarta son string, laissant apparaitre sa vulve, bien ouverte et déjà dégoulinante. Je n’eus aucun mal à y glisser le gode, que je m’apprêtais à délicatement faire aller et venir dans la cavité intime de ma partenaire qui commençait à gémir de plaisir. Pendant ce temps, Mandy continuait de me caresser, jusqu’au moment ou elle baissa ma culotte, laissant ma verge se dresser entièrement.
    
    Peu a peu, elle découvrit également mes fesses, ce tout en couvrant ses doigts de salive. C’est ...
«123»