1. La remplaçante mon premier amour. (1)


    Datte: 13/10/2021, Catégories: Première fois Auteur: Trekkie

    La remplaçante mon premier amour. (1)
    
    Ceci est une histoire et toute ressemblance avec des personnes ou des événements est totalement fortuit.
    
    Je dis que c'est une histoire, mais c'est plutôt un fantasme que j'ai eu quand notre prof de physique dût être remplacée suite à sa grossesse.
    
    Le lundi matin, ce que nous attendions depuis longtemps nous est confirmé, Mme Froment, notre prof d'histoire commence son congé de maternité et elle sera remplacée par Mlle Cyka. Elle nous donnera cour jusqu'à fin de l'année.
    
    Mme la directrice invite la remplaçante à entrer. Elle la présente et nous averti qu'elle n'acceptera de nous qu'une attitude correcte et respectueuse. Il faut dire que c'est une classe d'adolescents de 17 à 20 ans. Et tous savent que les sanctions risques d'être sérieuses en cas de plainte de la remplaçante.
    
    La porte s'ouvre et tous les mecs reste sans voix, elle est superbe. Une jolie blonde d'environ 25 ans vient de faire son apparition. Au premier rang un garçon reçoit même un coup de coude de sa copine.
    
    « Ferme la bouche tu vas avaler des mouches ! » Lui dit-elle fâchée.
    
    Il faut avouer qu'en plus de sa beauté naturelle, elle porte une petite robe d'été dont le tissu léger est soulevé par un courant d'air. Ses jambes son élancées, elles semblent interminables. Sa robe cintrée à la taille accentue ses hanches et met en valeur ses belles petites fesses. Le haut est tout aussi provocateur, son largue décolleté laisse apparaître le galbe de ses ...
    ... seins. Elle doit porter un redresse-seins, car ils sont, semble-t-il pressé, mais ce n'est pas un soutien normal puisque l'on peut deviner ses tétons à travers le fin tissu. Cette tenue laisse une grande part à l'imagination des garçons et dans le même temps les filles bouillonnent de jalousie.
    
    Le cour se déroule toutefois dans le calme, les menaces de la directrice étant dans l'esprit de chacun. Si ce n'est Marc et Pierre, les deux irréductibles chahuteurs de la classe. Ils n'arrêtent pas de poser des questions, mais pas concernant les cours.
    
    « Mlle on n'a pas vu si vous portier une culotte ! »
    
    « Mlle, c'est une culotte ou un string ? »
    
    « Mlle, pourriez-vous pencher, mon copain et moi on aimerait voir votre cul ? »
    
    C'en est trop, elle demande leur journal de communication dans l'intention d'y noter un blâme. Mais, ils sont sans gênes et à la limite d’obscénité et continue de plus belle. C'est pourquoi, lorsque la fin des cours sonne, Mlle Cyka les intercepte et leur demande de rester quelques instants. Les autres élevés sortis, elle leur fait la leçon.
    
    « Vous risquez de gros ennuis si je vais rapporter votre attitude à la directrice. Est-ce que c'est ce que vous voulez ? »
    
    Ils ne répondent pas.
    
    « Je ne vais pas faire mention de ce qui c'est passé aujourd'hui, mais je ne veux plus que cela se reproduise. »
    
    Elle dit cela avec un ton qu'elle croit sévère, mais c'est loin d'être le cas. Au contraire, Pierre relève la tête et lui dit :
    
    « Cela ne se ...
«1234...7»