1. Seul Mâle Reproducteur Après La Fin Du Monde (13)


    Datte: 12/10/2021, Catégories: Inceste / Tabou Auteur: FireHorse

    JOUR 24 - Après-midi
    
    Lili et moi nous séparâmes afin de ne pas éveiller les soupçons du reste du groupe quand à notre accouplement. Lila partit rejoindre sa sœur, Yana, qui bêchait la terre avec leur mère Anna. Je vis, quelques dizaines de mètres plus loin, mon groupe de filles favori : Rose, Zoé, Satyne et Judie. Elles s’étaient mises ensemble pour planter les semis.
    
    Je me dirigeai vers elles, pressé de leur raconter comment je venais d’inséminer Lila. Mais, alors que j’allais arriver auprès d’elles, une main me saisit le bras et me tira en arrière. Je me retournai, surpris. C’était ma mère. Elle m’entraîna dans un coin du jardin, hors de portée des oreilles de curieux.
    
    — Comment ça s’est passé ? Demanda-t-elle.
    
    — Bien.
    
    — Tu peux être plus précis ? Est-ce que tu l’as bien inséminée ?
    
    — C’est vraiment bizarre comme question, maman.
    
    — C’est la fin du monde, mon chéri. Je fais le nécessaire pour que l’humanité ne s’éteigne pas avec nous.
    
    — Si je te dis que c’est bon, c’est que c’est bon, dis-je, agacé.
    
    — Sois un peu plus respectueux, Tennessee. Tu vas être papa, il faudra prendre tes responsabilités ! En prime, je te permets d’avoir du bon temps avec une fille magnifique.
    
    — Pardon, maman. Je sais pas ce qui m’a pris.
    
    — Alors, comment ça s’est passé ?
    
    — Tu veux vraiment les détails ?
    
    — Rien de sexuel, Tennessee. Juste des faits !
    
    — Ok, commençai-je, mal assuré. J’ai éjaculé dans son vagin et puis on est resté allongés ensemble un ...
    ... moment. En se levant, pour empêcher mon liquide de tomber, elle a bouché sa sortie.
    
    — Elle a bouché sa sortie ? Qu’est-ce que tu veux dire ?
    
    Zut ! Je n’allais quand même pas lui révéler que j’avais des godes dans ma table de nuit.
    
    — Elle a mis du scotch, mentis-je.
    
    — Du scotch ? C’est bien rudimentaire. Il fallait m’appeler, je lui aurais donné un outil plus approprié.
    
    — Je lui dirais la prochaine fois, promis.
    
    Je m’apprêtai à partir quand ma mère me retint.
    
    — J’en ai pas fini avec toi, Tennessee. J’ai besoin de toi ce soir. On va faire des analyses.
    
    — Des analyses ? Demandai-je, interloqué.
    
    — Oui, de sang et de sperme. Pour voir si tu n’as pas de maladie génétique et si tu es bien fertile.
    
    — D’accord, mais pourquoi ne pas l’avoir fait avant de me demander de faire l’amour avec Lili ?
    
    — Parce que je viens seulement d’y penser, gros bêta.
    
    — Et comment tu vas les faire, ces analyses ? T’as du matos pour ?
    
    — Je vais voir ça avec Anna, c’est elle la docteure ici.
    
    — Ok.
    
    Je repartis enfin et rejoignis mes quatre conquêtes secrètes. Elles me regardèrent arriver et semblaient inquiètes.
    
    — Qu’est-ce qu’elle voulait maman ? Demanda Satyne.
    
    — Faut que je vous raconte un truc avant, dis-je.
    
    Zoé me regarda d’un air sérieux. Je venais de me rappeler qu’elle était déjà au courant que nous étions les derniers survivants de la race humaine sur Terre. En effet, c’est elle qui avait mis au point secrètement avec ma mère un dispositif permettant de ...
«1234...»