1. Offerte avec mon approbation (2)


    Datte: 10/10/2021, Catégories: Partouze / Groupe Auteur: XYaimeXX

    Je lui demandai :
    
    — Tu n’as rien à me dire ?
    
    — Ecoute... C’est que des films de cul... Rien de mal... Ça te choque ?
    
    — Non... En fait, c’est tes commentaires... C’est sérieux tes fantasmes ?
    
    — Bof, tu sais... J’écris ça comme cela... C’est pour rire.
    
    — Te fous pas de moi ? Tu dis que ça te paralyse quand tu me fais l’amour, car tu te fais ce type de plan dans ta tête et cela t’empêche de te concentrer... Et de fait, tu me fais moins l’amour, comme tu le dis... C’est pas des conneries tout ça. Tu es sérieux ?
    
    — Ouais, moyen... C’est vrai que j’y pense... dit-il en baissant la tête.
    
    — Pourquoi tu m’en as jamais parlé ?
    
    — De quoi ?
    
    — De tes fantasmes. Pourquoi tu m’as jamais dit que tu aimerais me voir prise par un autre mec ?
    
    — Comment tu veux dire ça toi... J’avais peur que tu me prennes pour un gros porc... Avant tout, je tiens à toi. Je ne veux pas te perdre pour des trucs de cul.
    
    — Oui, mais en attendant, on baise moins et je me pose des questions...
    
    — Excuse-moi.
    
    — Tu aimerais vraiment me voir faire l’amour avec un autre ?
    
    — Ben... J’y pense... En fait, je sais pas si cela me rendrait jaloux ou si cela m’exciterait. Quand je te prends en levrette par exemple et que je caresse tes seins, je regrette toujours de ne pas voir la scène, voir ton visage quand tu jouis, voir ton corps qui bouge sous moi...
    
    — Il y a le miroir !
    
    — C’est vrai, mais on ne voit pas tout et le fait de te grimper m’empêche de me concentrer sur tes ...
    ... réactions. C’est cela que j’aimerais voir. Je voudrais te regarder faire, te voir avec une bite dans la bouche, une dans le cul, voir le foutre dégouliner sur toi... Tu es tellement belle quand tu fais l’amour que je ne peux pas profiter de tout quand je pratique moi même.
    
    — Tu veux vraiment essayer ?
    
    — Tu ferais cela ?
    
    — Ça dépend, faudrait sélectionner les mecs, mais je veux bien essayer une fois.
    
    — Vrai ?... Oh tu es trop cool. Putain, on va s’organiser ça !
    
    — Faudrait faire vite... Tant que je suis d’accord. Je ne sais pas si je ne vais pas revenir sur mon choix.
    
    — Ouais, OK, OK... Attends, on va voir si un mec est dispo un de ces quatre.
    
    — Tu n’as personne, là, maintenant ?
    
    — Maintenant ?... Oh bordel, ce serait trop cool !
    
    Il regarda parmi tous ses contacts. Mais soit les mecs n’étaient pas connectés, soit ils étaient trop loin, soit, ils n’étaient pas dispo. Aziz commençait à se désespérer.
    
    — Merde, c’est pas possible... Aucun de ces bâtards n’est disponible !
    
    — Et parmi tes potes...
    
    — Là au pied levé ? Ça va être dur.
    
    — Et Walid ?
    
    — Walid ?
    
    — Oui, le voisin. Il est bien foutu, il est sympa... ça pourrait le faire.
    
    — Ouais, ouais... Pas con... Mais est-ce qu’il va vouloir ?
    
    — Si on ne lui demande pas... On ne le saura jamais... Il faisait quoi quand il t’a demandé de réparer sa fuite ?
    
    — Je crois qu’il bossait !
    
    — Tu vas le chercher. Tu le ramènes. Tu lui expliques. S’il résiste en me voyant à poil...
    
    — OK, OK... j’y ...
«12»