1. Véronique : mes deux amours (1)


    Datte: 09/10/2021, Catégories: Partouze / Groupe Auteur: Leamartin

    Avant d’entrer dans le vif du sujet, il faut d’abord que je vous parle de ma vie sentimentale qui est un aspect important de cette histoire. Mon premier grand amour a été vécu avec un jeune homme dénommé Eric avec lequel j’ai vécu presque dix années pendant toute ma vingtaine. Eric était vierge lorsque je l’ai rencontré alors que j’avais déjà pas mal d’expérience de ce côté-là. Sexuellement, je lui ai tout appris et il savait me faire jouir comme personne. Mais au bout de dix ans, une certaine lassitude s’est installée et j’ai eu une aventure avec le meilleur ami d’Eric, Olivier, dont je suis tombée amoureuse. Je suis partie m’installer avec Olivier et Eric, fou de rage, n’a jamais plus voulu revoir Olivier. De mon côté, je revoyais de temps en temps Olivier pour lui remonter le moral dans un premier temps, et plus tard, pour quelques moments coquins secrets.
    
    J’entends déjà les moralisateurs me traiter de « salope », mais je vous assure que je suis plutôt une fille sage malgré cette histoire. En réalité, j’aime toujours un peu Eric et le voir me fait un bien fou.
    
    Mais, je ne me suis pas présentée. Je m’appelle Véronique, j’ai 38 ans aujourd’hui et je suis mariée avec Olivier depuis 2016. Physiquement, je mesure 1m69 pour 59 kilos avec de jolies formes féminines. Je suis particulièrement fière de mon postérieur qui est à la fois arrondi et musclé et que je trouve particulièrement attirant. Mais tous les hommes craquent sur mon décolleté : je fais du 90E avec des ...
    ... seins bien ronds, des petits tétons et des aréoles foncées. Malgré mon âge et même s’ils ne sont plus encore aussi fièrement dressés qu’à 18 ans, ils sont encore fermes et il est fréquent que les hommes que je croise les regardent avec envie.
    
    Avec Olivier, nous sommes ensemble depuis huit années et nos relations sexuelles commencent à devenir plan-plan. Nous en avons conscience et nous essayons de diversifier nos rapports et d’envisager certains fantasmes pour casser la routine (cela sera l’objet d’autres histoires, si mon écriture vous plaît). Un soir alors que nous venions de faire l’amour et qu’Olivier venait de jouir en moi (sans que cela soit le cas pour moi), je profitais du moment de tendresse pour évoquer un sujet dont nous avions déjà parlé, essayer l’amour à 3. Nous n’avions encore jamais essayé, car, malgré nos recherches sur des sites libertins, aucune femme n’avait répondu à nos attentes. En ce qui concerne les hommes, nous étions surchargés de demandes, mais, malgré des discussions avancées, nous n’avions pas trouvé l’amant de nos rêves (surtout des miens, je dois bien le reconnaître).
    
    Ce soir-là, je suggérais à Olivier que nous pourrions demander à Eric de se joindre à nous (Olivier ne savait évidemment pas qu’Olivier était déjà mon amant occasionnel). En effet, Eric me connaît parfaitement et sait comment me faire plaisir. En plus, Eric et Olivier avaient été les meilleurs amis du monde et cela serait peut-être l’occasion d’enterrer la hache de guerre. La ...
«123»