1. Aym-Rick (17)


    Datte: 08/10/2021, Catégories: Gay Auteur: Flok54

    La voix artificielle du GPS m’indique que je suis arrivé à bon port. Je me gare devant le sex-shop aux vitres teintées. C’est la première fois de ma vie que je me rends dans une boutique érotique, j’appréhende un peu. Je ne me défile pas pour autant, et sors de la voiture. Il fait une chaleur étouffante, je m’empresse d’entrer et y découvre l’endroit faiblement éclairé, mais climatisé. Alléluia. Peu de clients au rez-de-chaussée, mais bien plus de monde à l’étage. Au fur et à mesure que j’avance, j’aperçois plusieurs étagères bondées de DVD sur lesquelles figurent des hommes dénudés dans des positions scabreuses. Je les parcours du regard tout en m’enfonçant un peu plus dans le magasin. Entre deux rayonnages, j’aperçois des posters tout aussi obscènes. Le fond de la boutique comporte des armoires en verre qui contiennent différents « jouets sexuels ». Au centre de la pièce repose un bac grillagé recouvert d’étiquettes annonçant la promotion de son contenu.
    
    Je me penche au-dessus pour découvrir avec étonnement qu’il est rempli de sous-vêtements... pour homme. Que vous soyez romantique, timide ou coquin. Vous trouverez votre bonheur. Il y en a pour tous les goûts et tous les styles. Entre autres, des boxers, des strings, des shortys, des jockstraps et des bodys aux motifs différents et séduisants. D’un naturel curieux, je fouille dans le bac et tombe sur un string jaune fluo. J’ai un gros coup de cœur pour ce sous-vêtement, l’originalité de ce string se situe dans le tissu ...
    ... fin texturé en espèce de polyamide tel que celui utilisé pour les maillots de bain. Ce qui me plaît aussi c’est qu’avec cette couleur, je ne risque pas de passer inaperçu, au contraire ! Je vérifie la taille et comme un fait exprès c’est la mienne. Je suis ravi, je m’empresse de le prendre et me dirige à la caisse. Je me trouve face à face avec un homme, cheveux grisonnants, la cinquantaine d’années. Plutôt séduisant, peau bronzée, très charismatique.
    
    Je règle mon achat, il met le string dans un petit sac en papier qu’il me tend avec un joli sourire lumineux. Les yeux dans les miens, il me dit d’une voix chaude :
    
    - Excellent choix, ça vous ira à ravir ! En espérant vous revoir prochainement avec ce string !
    
    Je suis extrêmement mal à l’aise, je ne sais pas quoi lui répondre. La voix étranglée, je murmure :
    
    - Merci beaucoup, j’y songerai. Tant que j’y pense ! Avant que je parte et que je n’oublie, je suis venu ici à la base pour récupérer un article commandé sur internet ce matin s’il vous plaît.
    
    J’ai l’impression que ça l’amuse de voir que ça me trouble. Il me fixe intensément. Je suis gêné.
    
    - A quel nom est l’achat ?
    
    - Le nom c’est Martinet.
    
    Il cherche plusieurs minutes dans les paquets qui se trouvent derrière lui, en épelant mon nom.
    
    - Et voilà pour vous ! Vous désirez autre chose, Monsieur Martinet ? dit-il d’un ton grivois.
    
    Je n’ose pas le regarder, même si je dois reconnaître que son audace me plaît de plus en plus.
    
    - A priori non, mais si ...
«1234»