1. Sexe o[g]ra[a]l (1)


    Datte: 06/10/2021, Catégories: Hétéro Auteur: langueagile67

    Ceci est ma première nouvelle (prévue en trois chapitres), soyez indulgents, la mise en place du contexte est un peu longue, mais ça va devenir de plus en plus chaud pour le protagoniste.
    
    —-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    
    — hentai facesitting.
    
    C’est la recherche par défaut qu’effectuait Sylvain quand il se mettait sur son ordi et qu’il manquait d’inspiration.
    
    Bien planqué dans son grenier, la bonne excuse de la visioconférence pour être tranquille et que sa femme ne vienne pas le déranger, et c’est parti pour 10 minutes de branlette hygiénique.
    
    Cette recherche basique le menait généralement sur des vidéos de quelques minutes où des nymphettes numériques tortillaient du fessier devant l’écran, avec une définition plus ou moins convaincante, mais ça lui donnait une base de random pour démarrer une recherche plus élargie en cliquant ensuite sur des vignettes au hasard et se laisser surprendre par les recommandations de l’algorithme, il aimait être surpris.
    
    Ca finissait souvent dans la rubrique "Oral sex", entre soixante-neuf lesbiens et dominatrices en latex qui donnaient leurs talons aiguilles à lécher.
    
    Sylvain avait des goûts orientés en matière de porno, le soixante-neuf et le facesitting étaient ses excitants favoris, sous différentes variations, il adorait le cunnilingus. Sa femme un peu moins, mais elle le laissait faire. Tant ...
    ... que ça ne durait pas des heures...
    
    Est-ce cette frustration qui a exacerbé un intérêt paradoxal pour cette pratique ? Toujours est-il qu’à force de faire la même recherche en commençant ses séances masturbatoires, il s’est habitué à faire venir son érection sur des images de clitoris se faisant sucer.
    
    Ca en devenait une vraie obsession.
    
    — Cheri, tu fais quoi ??
    
    La voix de sa femme qui traverse la porte lui indique une proximité dangereuse, elle est sans doute déjà au milieu de l’escalier. Il remonte son pantalon qui était descendu aux chevilles, boucle la ceinture rapidement et balance deux doigts sur son clavier pour fermer l’onglet en mode Navigation privée de son navigateur.
    
    Et merde, il voit son érection fondre rapidement alors qu’il commençait tout juste à haleter devant sa vidéo, un gros plan intitulé "Wet pussy licking closeup", il faut savoir être concis et efficace dans le monde impitoyable du titre de vidéo porno.
    
    La porte s’ouvre sur Josy, la femme de Sylvain, cheveux châtains tirés en queue-de-cheval, un nez mutin entre deux beaux yeux bleu très clair, c’est ce qui l’avait séduit chez elle.
    
    — Quand tu auras fini, tu pourras sortir le linge de la machine ? Je dois aller faire des courses, j’en ai pour deux heures.
    
    Ca voulait dire trois ou quatre, autant dire qu’il allait se retrouver seul l’après-midi entière. Les deux petits monstres étant en stage chez papi et mamie à presque cent bornes d’ici pour le reste de la semaine. Ca lui laissait du ...
«1234...»