1. Julie ou Julien (19)


    Datte: 30/08/2021, Catégories: Anal BDSM / Fétichisme Transexuels Auteur: Gg68000

    ... l'expérience qu'elle a acquéri en si peu de temps pour stimuler ma jouissance. J'ai l'impression que se cache au fond de son cul une pompe qui désire recevoir mon sperme de plein fouet.
    
    A ce rythme je doute de pouvoir tenir longtemps. Je prends la main de Sophie à genoux à mes côté et la guide vers moi
    
    - A défaut de jouir de ma queue, viens jouir de ma bouche.
    
    Son visage s'illumine à nouveau et sans se poser plus de question elle vient se placer au-dessus de mon visage, face à sa mère, m'offrant une belle vue sur son abricot dégoulinant. Dans un long et appuyé coup de langue je vais y récolter tout le jus que je peux pour m'en délecter et faire remonter immédiatement son niveau d'excitation. Aux bruits que j'entends un jeu de langue s'est lancé. Entre lesquelles je l'ignore, je suppose même que les trois bouches s'échangent les langues. La mienne fouille les replis vaginaux de Sophie, je sens ses muqueuses se crisper autour de ma langue tandis que son jus coule tel une fontaine dans ma gorge. Sa cyprine a un délicieux gout fruité et sucré. Sans s'en rendre compte je pense, elle frotte allègrement sa chatte contre ma bouche cherchant à ce que je la baise de ma langue.
    
    Le massage de Julie sur ma queue fait de plus en plus son effet et je pense que les god enfuis dans les entrailles d'Isabelle aussi, à en juger à ses gémissements. Je me dégage un peu du con de Sophie
    
    - mes poupées d'amour, jouissons ensemble. Julie, tu seras le réceptacle de mon foutre.
    
    Je ...
    ... ressens l'enthousiasme de Julie jusqu’au fond de son cul qui se rétracte. Ses mouvements se font alors plus amples, plus appuyés. Elle joue à sortir quasiment toute ma queue de son fondement pour ne masser que mon gland de son sphincter avant de replonger ma queue d'une traite dans ses entrailles. J'augmente aussi mon rythme sur la chatte de Sophie, lui faisant pousser des gémissements de jouissance.
    
    Puis soudain, je sens monter du tréfonds de mes couilles mon jus, je le retiens les plus possible pour accroitre l'orgasme qui s'annonce. Julie le sens je pense et accentue elle aussi ses mouvements, tant sur ma queue que dans le cul de sa mère. Je sens les trois corps sur moi se tendre de plus en plus jusqu'à mon inévitable éjaculation. Lorsque je me lâche au fond du cul de Julie, j'ai l'impression d'avoir l'une des plus puissante éjaculation de ma vie. A chaque jet que je propulse je sens le cul de Julie se contracter. Les trois partent elles aussi dans une jouissance groupée, noyant la chambre dans une cacophonie de gémissements. La chatte de Sophie se contracte autour de ma bouche avant de se dilater subitement et de lâcher un flot de jus sucré. Je sens sur mon bassin du liquide couler, en partie fluide, en partie visqueux. La pièce n'est plus que senteurs de sexe, gémissements de plaisir, souffles coupés ou respirations accélérées.
    
    Isabelle se désempale et vient se placer sur ma gauche, Sophie sur ma droite tandis que Julie, conservant ma queue encore un peu palpitante ...