1. De masques et de sang - Chapitre 3


    Datte: 10/06/2021, Catégories: A dormir debout, Auteur: HPLovecrave

    ... d'une autre époque d'un calibre qui semblait démesuré. Elle eut tout juste le temps de le rattraper, au prix d'une nouvelle embardée et le cala entre ses jambes. Après un coup d'oeil au van qui continuait de la taloner, elle reporta son attention sur la route et nota le terrain de construction un peu plus loin sur la droite. Prenant une profonde inspiration, elle se déporta vers le bas côté, et, réduisant son allure, emmena le véhicule sur le terrain sablonneux sans une once d'ombre.
    
    Quand le van noir se gara à quelques mètres du 4x4, en plein milieu du terrain désert, Evie était sortie du véhicule et attendait patiemment, les jambes croisées, appuyée contre la portière, les mains dans le dos. Elle ne fut pas surprise d'en voir sortir Peter côté conducteur, fusil à la main. Personne d'autre ne quitta le véhicule, ce qui conforta la jeune femme dans ses projets.
    
    Peter, à la peau abimée qui rougoyait d'autant plus au soleil, plissa les yeux, visiblement peu comfortable avec la luminosité ambiante. Il semblait plutôt confiant et ne pris même pas la peine de la menacer de son arme.
    
    " Sage décision que... " Evie savait que le temps jouait contre elle. Aussi à peine Peter était il à sa portée qu'elle ramena l'arme à feu devant elle et pressa la détente. Peter était bien plus rapide qu'un humain normal, mais il ne le fut pas suffisamment et ...
    ... s'effondra quand la balle l'atteint au torse, perforant un poumon.
    
    Il cracha du sang, tentant de se redresser mais déjà la jeune femme avait clos la distance. Elle donna un coup de pied dans le fusil, l'envoyant valdinguer plus loin avant de braquer son arme sur la tête de Peter gisant au sol.
    
    " Salope... Vas y... T'oseras pas... Attend qu'il fasse nuit... Y t'trouverons... Tu va regretter d'pas être... Morte... "
    
    Il s'esclaffa avant de repartir dans une longue quinte de toux ensanglantée.
    
    La jolie brune frissonna et resserra sa prise sur la crosse du colt, comme si son courage en dépendait. Son temps était compté. Elle jeta un regard à Peter qu'elle braquait toujours, son doigt tremblant pressant légèrement la détente. Il arborra un sourire provocateur qui se mua en terreur quand Evie redirigea le canon vers le van et vida son chargeur, faisant une série de trous nets là où se trouvait le moteur, ses dernières balles explosant le pare brise.
    
    Un hurlement de rage et de souffrance sortit du van tandis que la lumière du soleil s'engouffrait dedans. Il fut couvert par les propres cris de panique de Peter.
    
    Evie n'avait plus qu'une certitude, elle avait intérêt à être très loin à la nuit tombée, et c'est sous ce concert de hurlements qu'elle se rua dans le 4x4 et démarra en trombe dans un nuage de poussière, reprenant la direction du sud. 
«12...9101112»