1. Écharpe de pirate


    Datte: 09/06/2021, Catégories: fh, ff, piscine, fsoumise, cérébral, attache, Humour Auteur: Eric Grand

    Résumé des épisodes précédents :
    
    «L’écharpe rouge »
    
    Lors d’une chaude soirée, Chloé a souhaité vivre une expérience de ligotage avec Jacques, son amant d’un soir. Une simple écharpe et la délicatesse de Jacques ont engendré une envoûtante contrainte au cœur de la nuit. Mais l’histoire s’est terminée brusquement avec le retour impromptu du mari de Chloé.
    
    «L’écharpe noire »
    
    Martine, la meilleure amie de Chloé, a toujours fantasmé d’être soumise aux cordes. Après avoir pris connaissance de l’aventure de Chloé, Martine a tout mis en œuvre pour retrouver son attachant amant et vivre une expérience similaire. Elle y est parvenue et a vécu un moment extatique, ligotée dans la voiture de Jacques qui roulait à vive allure. Mais l’histoire s’est terminée lorsque la police a intercepté le jouissif bolide. Les amants ont été séparés par les forces de l’ordre et ne se sont plus revus depuis.
    
    «Les écharpées »
    
    Pour vivre une nouvelle aventure attachante avec Jacques, Martine et Chloé ont accepté de se soumettre à un étrange scénario : traverser la ville en étant menottée l’une à l’autre. Après de multiples péripéties, dont un épisode haut en couleur avec Rémy, un policier crétin, elles ont atteint leur objectif et ont retrouvé Jacques, leur ligoteur préféré. Mais Sabrina, la sœur de Jacques, joue un drôle de jeu. Après avoir servi d’intermédiaire pour les aider à retrouver son frère et avoir aidé Martine à s’extraire des menottes de Rémy, voilà qu’elle ajoute un somnifère ...
    ... dans leur boisson. Une fois Martine et Chloé endormies, Sabrina ordonne à son frère de les attacher, puis de venir la rejoindre au lit. Jacques s’exécute.
    
    _____________________________________________________
    
    Un fin rayon lumineux s’immisce dans l’obscurité de la chambre et vient tambouriner sur les paupières de Martine. Émergeant d’un rêve lointain, la dormeuse discerne l’astre solaire qui lui suggère de se réveiller. Continuant de progresser sur le chemin de l’éveil, elle prend conscience qu’une pression uniforme s’exerce sur ses poignets, ses bras et son torse. Un agréable contentement l’envahit. En cherchant à s’étirer, elle valide la présence d’une contrainte externe qui l’asservit. Sa situation de femme ligotée confirmée, son être se remplit d’une douce ivresse qui se transforme rapidement en profonde félicité. Paisible, se laissant bercer par le chant des oiseaux, Martine imprègne sa mémoire charnelle de cet instant tant de fois fantasmé. Puis, finissant par céder aux appels du soleil, elle ouvre un œil.
    
    — Enfin, tu émerges, ma potasse !
    
    Éblouie par le soleil, Martine a besoin de quelques secondes pour apercevoir Chloé, dont elle a parfaitement reconnu la voix. La forme allongée de son amie apparaît sur un lit jumeau du sien. Sa vision gagnant en netteté, son regard se fixe sur le long ruban vert qui embobine le haut du corps de son amie et retient ses mains emprisonnées dans son dos.
    
    — Elle est jolie ton écharpe verte…
    — Me gonfle pas avec ça, j’ai mal ...
«1234...11»