1. L'anniversaire - Partie 1


    Datte: 07/06/2021, Catégories: f, fh, frousses, couple, cadeau, hépilé, caférestau, anniversai, amour, hsoumis, fdomine, humilié(e), cérébral, Voyeur / Exhib / Nudisme BDSM / Fétichisme Masturbation nopéné, jeu, hsoumisaf, Auteur: devianttalesfromadeviantmind

    Maudissant la chaleur qui lui donnait une raison supplémentaire de détester cette journée, il descendit de sa voiture. Sérieusement, l’une des principales raisons qui l’avaient motivé à choisir le Canada comme terre d’exil, c’était la fraîcheur du climat. Résultat, les trois semaines qui s’étaient écoulées depuis son installation avaient été caniculaires. Il jeta un regard dépité au soleil qui semblait lui dire« Eh alors ? Tu croyais pouvoir m’échapper comme ça, p’tit con ? ». Mais la fournaise n’était pas la véritable source de son humeur exécrable – même si elle y contribuait plus qu’à son tour.
    
    La vraie raison, c’était la date. Rien n’était plus déprimant qu’un anniversaire dans l’indifférence générale. Comme toute personne née au cœur du mois d’août, il avait l’habitude de passer des anniversaires calmes et discrets, à l’heure où tous ses amis étaient éparpillés aux quatre vents, au gré de leurs destinations estivales. Mais d’ordinaire, en ce jour qui aurait dû être spécial et qui ne l’était finalement pas, il ne voyait pas grand monde, aussi n’avait-il pas la sensation de passer à la trappe. Or, aujourd’hui, sa journée avait été normale, il avait côtoyé ses nouveaux collègues et avait ainsi pu constater comme leur monde tournait bien, sans que personne ne sache que le Frenchi fraîchement débarqué fêtait ses vingt-quatre ans. Il les avait vu travailler, rire et vivre dans l’indifférence la plus totale sans oser leur révéler qu’aujourd’hui devait être son jour, de ...
    ... peur de passer pour un égoïste capricieux.
    
    Maintenant qu’il rentrait chez lui, déprimé et transpirant, il ne désirait rien d’autre qu’une soirée tranquille, faire comme si ce jour était comme tous les autres, et ne surtout pas penser à son anniversaire. Bien sûr, il restait sa femme, qui l’attendait. Au fond de lui, il savait qu’elle lui réservait une surprise qui lui ferait oublier ses déceptions de la journée. Elle avait un véritable don pour deviner ce dont il avait besoin pour aller mieux, en toute circonstance. Mais malgré cette certitude, le mal-être qui l’étreignait pour le moment l’empêchait d’envisager toute issue positive immédiate. Au contraire, il n’avait pas envie de sortir ou de rester trois heures à table.
    
    Il entra, et la fraîcheur de l’intérieur l’accueillit agréablement.Bordel, qu’est-ce que ça fait du bien… S’étonnant de voir la porte du salon fermée, il entra et découvrit la pièce plongée dans l’obscurité. Le fauteuil avait été déplacé et lui faisait face, abandonné au milieu du salon.,Mais qu’est-ce qu’elle a foutu ?
    
    — Chérie ?
    
    Il l’appelait tout en remettant de l’ordre, et un grand bruit lui répondit finalement depuis la salle de bain, puis plus rien.
    
    — Chérie ?
    
    Au bout de quelques instants, le loquet s’actionna bruyamment. Sa femme en sortit, visiblement surprise, enroulée dans une serviette de bain.
    
    — Mais… Tu es déjà rentré ? Tu devais finir à 18 h.
    
    Elle regarda dans le salon et il remarqua que quelque chose la faisait tiquer, ...
«1234...15»