1. Mère et fille soumises au même Maître Chapitre 3 : Mon premier petit déjeuner de salope


    Datte: 03/05/2021, Catégories: BDSM / Fétichisme Auteur: Maitre-Guy

    ... après les voir trempées dans le bol.
    
    Il s’est interrompu en me fixant d’un regard narquois :
    
    — Alors Élodie, qu’est-ce que tu attends ? Dépêche, j’ai encore envie de t’enculer. Regarde !
    
    J’ai jeté un coup d’œil à sa bite, elle était déjà toute raide. Mon dieu, il bandait donc presque sans arrêt ? Il devait avoir « la santé » comme le disait mon premier mari !
    
    À ma grande honte, j’ai trempé le croissant dans son urine. J’ai essayé de faire abstraction de l’odeur puis j’ai mordu dedans. J’ai mâchouillé ce que j’avais dans la bouche et finalement je l’ai avalé.
    
    — Tu vois que ce n’est pas si difficile, Élodie. Maintenant, dépêche toi de finir ton croissant. Après, tu vas boire le bol et nous irons tous les deux dans ta salle de bains.
    
    Je me suis dépêché de terminer comme il m’avait expliqué, m’étonnant un peu de ne pas rejeter ce que je venais d’ingurgiter. J’ai rangé le bol dans le lave-vaisselle puis je l’ai suivi. Je m’interrogeais : que voulait-il que je fasse ?
    
    Une fois dans la salle de bains, il m’a expliqué :
    
    — Je ne veux pas tremper ma bite dans ta merde. Alors, voilà ce que tu vas faire tous les matins à partir d’aujourd’hui : après ton petit déjeuner de salope, tu vas te laver les dent, puis tu vas t'installer sur la cuvette de tes WC. Là, tu vas déféquer, sous mes yeux puisque je serai là. Une fois que tu auras terminé, inutile de te torcher : tu rentreras dans ta douche et, comme tu as la même installation que la mienne, tu te nettoieras le ...
    ... rectum avec le jet variable. Surveille bien ce que tu rejettes, il faut que l’eau soit redevenue claire. Une fois cela fait, tu t’essuieras les fesses avec ta serviette puis tu iras te mettre sur ton lit, en position de levrette. Après, ce sera à moi de jouer.
    
    Il reprit :
    
    — Et maintenant, exécution ! Assieds-toi sur la cuvette de tes WC, je surveille les opérations.
    
    J’avais honte, une honte que je n’avais jamais ressentie mais je savais que je pouvais pas me soustraire à son ordre impératif. Au début, j’étais complètement bloquée puis, peu à peu, je me suis détendue et j’ai réussi à évacuer le contenu de mes intestins sous ses yeux.
    
    Lorsque j’ai eu terminé, il m’a conduit à la douche et m’a demandé :
    
    — Tu vois, ce n’est pas si sorcier ! Maintenant, nettoie-toi.
    
    Il m’a ouvert la porte de la cabine de douche et, pendant tout le temps de mon nettoyage, il est resté à m’observer.
    
    Finalement, je n’avais plus honte, j’ai même uriné dans la douche, ce qui l’a fait sourire.
    
    Je me suis essuyée avec ma serviette puis, comme il me l’avait demandé, je me suis mise en position de levrette sur mon lit.
    
    Il n’avait pas débandé. Il m’a tapoté les fesses en me disant :
    
    — C’est bien, tu es une excellente soumise.
    
    Il est monté sur le lit derrière moi et s’est agenouillé en me prenant les hanches. Puis il a posé son gros gland contre mon petit trou et il a poussé doucement mais fermement. Sans qu’il ait utilisé un lubrifiant quelconque, il s’est vite retrouvé enfoui ...