1. Les Parques 2/8


    Datte: 28/03/2021, Catégories: ff, couleurs, asie, Collègues / Travail Oral policier, Auteur: Claude Pessac

    Résumé de l’épisode précédent :
    
    Les Parques 1/8
    
    Une jeune femme surmonte avec courage ses terreurs et trame ses plans.Deux plus tard, un ténor du barreau a été retrouvé mort, assassiné dans des circonstances relativement étonnantes.
    
    _________________
    
    — Bon, je résume : Letellier, perquise avec le proc. Lacheneau et Nguyen, petite visite auLatin Corner. Delmotte, vous continuez à joindre les proches et collègues de la victime ; et Bertin, vous me finissez l’analyse du film de la caméra infrarouge. Allez, c’est parti les gars !
    
    "Les gars" ! Ces derniers mots pourraient laisser penser que le commandant Ladrime serait un brin machiste, les "gars" en question étant trois hommes et… deux femmes. Mais il n’en est rien. Au contraire. C’est d’ailleurs dans les deux jeunes femmes de son équipe qu’il place le plus d’espoirs.
    
    À quarante-trois ans, le commandant Antonin Ladrime est apprécié de son équipe. Contrairement à d’autres, il vouvoie ses subordonnés : marque de respect, petite distance hiérarchique et, sans doute, pointe de timidité plutôt étonnante pour un gaillard comme lui ; avec son mètre quatre-vingt-treize, ses épaules larges, ses cheveux épais déjà poivre et sel, son menton carré agrémenté d’une fossette bien marquée, il est de ces hommes qui s’attirent instantanément l’intérêt des femmes et la jalousie des hommes. Mais aussi le respect !
    
    À son arrivée au SRPJ, Ladrime avait hérité d’une équipe de bras cassés qu’il avait rapidement épurée, ne ...
    ... conservant que le capitaine Lacheneau, un vieux de la vieille dont il appréciait l’intelligence, le tact, et le calme olympien en toutes circonstances. Et c’est parmi les jeunes diplômés de l’École de Police qu’il avait soigneusement recruté les membres de son groupe. Une bonne équipe, dont il ne pouvait que se féliciter, mais qu’il avait failli faire exploser, quand, après son divorce, il s’était jeté à 200 % dans son job, tirant un peu trop sur la corde et exaspérant ses subordonnés. Heureusement, la capitaine Letellier était arrivée à temps, suite à une mutation, en début d’année. Elle avait su, avec tact, lui remettre les pieds sur terre et le faire revenir à une attitude et un rythme plus raisonnables. Depuis, l’équipe tournait rond et le boss ne pouvait que se féliciter des nombreuses qualités de son adjointe.
    
    Après le départ de ses "gars", Ladrime passe quelques coups de fil avant de reprendre en détail les constatations faites le matin même. Il s’interroge au sujet de la caméra infrarouge à déclenchement automatique découverte juste en face de la sortie du souterrain. Dans un premier temps, le sticker collé dessus avait fait penser à un dispositif mis en place par un amateur d’ornithologie voulant surveiller les allées et venues des chauves-souris ; mais il s’était avéré que la Société d’Ornithologie HDV mentionnée sur l’autocollant s’avérait totalement inconnue de la Fédération française d’Ornithologie et de tous les amateurs et spécialistes locaux contactés par ses ...
«1234...8»