1. VIVE LE TRIOLISME 4


    Datte: 22/02/2021, Catégories: Partouze / Groupe Auteur: Sans viagra

    VIVE LE TRIOLISME 4
    
    Gloria, mon épouse, était elle aussi du voyage en Ontario mais comme elle s’était planifiée une autre activité ce fameux soir, elle n’était donc pas présente pour cette petite partouse.
    
    Nous avons visité pendant quelques jours cette belle province Gloria et moi mais nous avions planifié un souper avec Serge et Aline. Elle connaissait bien Serge mais elle n’avait jamais rencontré Aline. Lors de notre arriver chez Serge, les deux femmes se sont immédiatement retrouvé dans le salon afin de mieux faire connaissance. Serge et moi sommes restés dehors pour discuter du bon vieux temps. C’est l’excuse utilisée pour ne pas entrer immédiatement car nous devions discuter de notre petite soirée.
    
    Serge m’a confirmé que sa femme n’avait vraiment aucune idée de l’identité de l’homme qui l’avait baisé et selon ses dires, elle était très fâchée de ce qu’il lui avait fait subir.
    
    Les femmes ont coupé court à notre discussion pour nous inviter à passer à table. Nous sommes donc entré et avons débuté le repas avec une bonne coupe de vins.
    
    Le vin coulait à flot et les langues se sont déliées. Aline, après m’avoir raconté l’expérience traumatisante qu’elle avait vécu, me demanda si moi j’aurais fait cela à Gloria. Je lui ai dit que si cela arrivait dans le contexte de la réalisation d’un fantasme, alors oui j’aurais sans doute fait de même.
    
    Moi :
    
    -Ma chère Aline, tu m’a dit que tu étais attaché et que tu avais les yeux bandés n’es-ce pas ?
    
    -En aucun temps ils ne t’ont retiré tes liens ?
    
    Aline :
    
    HEUUUU oui, Serge m’a détaché les pieds et l’autre m’a détaché les mains.
    
    Moi :
    
    -Alors, pourquoi n’as-tu pas retiré ton bandeau pour voir qui c’était ?
    
    -Tu aurais certainement été en mesure de te sortir de cette impasse une fois détaché, non ?
    
    Aline :
    
    -Tu ne comprends rien, j ‘étais excité, il était trop tard et ça m’excitait trop de ne pas savoir qui était l’autre.
    
    Moi :
    
    -Aline, soit honnête et dit moi, en parlant de cette expérience, comment te sens-tu ? Es-tu excité ? Mouilles-tu présentement?
    
    Aline :
    
    -Je mouille tellement que vous devez tous sentir mon odeur de chatte en chaleur.
    
    Moi :
    
    Je crois que tu as vraiment aimé et peut-être même adoré ton expérience.
    
    Au même moment j’ai commencé à caresser Gloria en montant ma main sur sa cuisse jusqu’à sa chatte. Elle ne portait pas de petite culotte et j’ai eu directement accès à sa chatte de couleur ébène. Ma belle petite femme noire ouvre bien grande les jambes pour me donner plein accès à son intimité.
    
    Aline a les yeux rivés sur les cuisses ouvertes de Gloria et elle me regarde jouer à ouvrir les lèvres de ma chérie pour atteindre son clitoris tout rose qui contraste avec sa belle peau brune.
    
    Serge s’approche d’Aline et commence lui aussi à la caresser. Il défait son chemisier et laisse sortir ses seins. Elle porte un soutien en dentelle très excitant qui cache à peine ses auréoles. Il défait le soutif et ses seins nous sont alors ...
«12»