1. COLLECTION ZONE ROUGE. Poupette. Fin saison VI et épilogue de l’histoire. (46/46)


    Datte: 13/01/2021, Catégories: Dans la zone rouge, Auteur: CHRIS71

    C’est vers l’hôpital que Cristopher nous conduit.
    
    Je profite de notre intimité, la glace opaque de le voiture étant fermer pour prouver à Abby qu’elle est toujours pour moi ma préférée même si elle ou moi prenons des privautés avec la moral qui nous a été enseignée.
    
    Enfin, je feins de le penser car de Poupette à Claudia, de la petite fille qui défilait avec des robes de princesses à Claudia la pute du Nevada, il y a un monde que j’ai allègrement franchi pour finir par être chef de bande.
    
    - Tu es très forte Claudia, j’avais peur que tu sois broyée par ces hommes et femmes d’un milieu que tu m’as fait découvrir.
    
    Embrasse-moi, je suis prête à tout pour te montrer ma fidélité.
    
    - Merci mon amour, je ne douterais jamais de ton amour.
    
    - Tiens, nous arrivons et je vois la voiture de flic 56 devant l’entrée.
    
    C’est celle de Mady, ta chance te poursuit Claudia, je vais pouvoir la rencontrer sans éveiller ses soupçons.
    
    - Je savais que je pouvais compter sur toi.
    
    Nous nous garons, je descends, je sens que dans mon dos on jase de moi.
    
    Le sénateur est tellement souvent apparu à la télé défendant des causes divers que je suis une énigme pour beaucoup d’entre eux.
    
    Comment ais-je réussit à m’imposer auprès de cet homme ?
    
    Une équipe de télé est là, qui, s’approche de moi.
    
    - Madame, quelques mots sur ce qui vient d’arriver à l’intérieur de l’hôpital.
    
    - Mon mari est mort ?
    
    - Vous êtes la femme de Tex l’inspecteur de police qui vient de se suicider quand il a appris que madame Tess sa maman venait de décéder ?
    
    Larguée, pour une fois je suis larguée, une chose est sur je suis la femme de Miguel pas celle de Tex.
    
    Tex mon amant d’une fois venait de découvrir que John l’un des bras droit de l’homme qui dans le cadre de son métier il haïssait était son père et que c’est lui qui l’avait descendu lors d’une descente qu’il avait fait.
    
    L’accumulation de tous ces événements a été trop pour lui et il a dû se servir de la même arme de service que pour son père et mettre fin à sa vie.
    
    Rapidement je vois l’avantage, je suis débarrassée et de l’amant transi et du flic rancunier.
    
    Je vais pouvoir faire la transition de mes affaires comme je l’ai demandé aux avocats de pépère en toute tranquillité.
    
    Comprenant que je ne suis pas celle qu’ils pensaient, la troupe se rut sur une autre voiture arrivant.
    
    J’entre dans l’hôpital.
    
    - Claudia, vient dans mon bureau, c’est de la folie dans mon service.
    
    J’étais en train de soigner ton mari quand j’ai entendu des pleures pour commencer vite remplacées par le bruit d’une arme que l’on armait et les cris de l’une de mes infirmières.
    
    En une fraction de seconde un coup est parti.
    
    Je suis rentré dans la chambre de la femme qui venait d’arriver et de mourir.
    
    Au sol l’inspecteur Tex que je connaissais bien gisait dans son sang et sa cervelle qui elle-même recouvrait Maddie notre infirmière.
    
    Son épaule saignait car la balle ayant fracassé le crâne de l’inspecteur a fini ...
«1234»