1. L'autre sexe au naturel. (5)


    Datte: 06/10/2020, Catégories: Transexuels Auteur: tomy83

    Le retour ne fut pas long, mais affublé de tuniques du salon, on n’est pas passé inaperçu. Juju risque d’avoir de nombreuses clientes. Le passage à la villa est rapide. Elle fait son sac et nous donne à chacune, une jupette blanche, un tee-shirt de la même couleur et une paire d’espadrilles.
    
    — Gladys !!!
    
    — Oui, Juju.
    
    Elle arrive en sautillant.
    
    — Je pars montrer les villas de Charles. On finira par celle du Cap d’Agde, fait-elle en faisant un petit clin d’œil.
    
    — Bien. Bon voyage, répond Gladys, en lui souriant, ça sent le traquenard !
    
    On est dans la "Mini-Cooper S" de Juju. Elle envoie fort. Etant à l’arrière, je me mets à l’aise, la bite pendante. Cela me fait un bien fou de sentir le vent venir me la rafraîchir. Ma sœur, qui est à côté de Juju, a pris ses aises. On se regarde, Genny et moi, quand on arrive à la sortie du Cap.
    
    — On décharge nos bagages et ensuite on fait le tour du village. Oui, je vous ai eues. Toutes les villas sont ici. Vous allez voir, vous allez adorer. Mais avant, on va habiter celle que Charles se réserve à usage personnel et à ses plus gros clients.
    
    On est devant l’immense demeure. On entend la mer. Elle est blanc immaculé. Je ne vais pas vous la décrire plus en profondeur tellement elle est grande. Bref, cuisine professionnelle, méga salle de bain, et notre chambre avec un lit d’une grandeur hors norme, cela suffira. On se met vite nue et l’on file vers le village.
    
    Juju est à l’aise parmi toutes ces queues et ces chattes. Nous, un peu moins. J’ai été autorisée à porter mon body et ma microjupe, vous savez pourquoi. On s’installe à une terrasse d’un bar. On commande trois "Cuba libre". La serveuse de 18 ans à peine nous apporte nos verres avec un sourire plus qu’avenant. Elle est rousse, les yeux verts et une poitrine qui trahit son âge. Quand elle se retourne, on aperçoit un fessier bien rebondi. Je me passe la langue sur les lèvres, ce qui fait rire mes deux complices. On déguste nos verres.
    
    Je n’ai d’yeux que pour la petite barmaid, ce qui n’est pas passé inaperçu pour tout le monde. Juju se lève et s’en va discuter avec la petite rousse. Ma sœur se fait draguer par un couple; la cinquantaine, bronzé, mais pas entièrement épilé. Elle arbore un joli triangle blond, lui, un ticket de métro très court. Je ne suis pas et je n’ai jamais été jalouse des conquêtes de ma sœur. Bien au contraire. Elle se penche vers moi.
    
    — Ils m’invitent dans leur location, j’y vais ?
    
    — Tu es assez grande pour prendre cette décision toute seule. Allez, fonce et bonne bourre.
    
    Elle m’embrasse. Ils se lèvent tous les trois et s’en vont, ma sœur au milieu du couple. Ils ne vont pas loin, dans l’immeuble voisin. Rassurée, je m’aperçois que Juju et la serveuse sont en train de s’embrasser sous les huées des clients. Elles reviennent vers moi; Juju me choppe par le bras et m’emmène dans un chemin sablonneux. Emma, puisque c’est son prénom, nous suit. On stoppe derrière un bosquet. Juju m’invite à embrasser ...
«1234»