1. Otages des Emeutiers


    Datte: 15/09/2020, Catégories: Non Consentement / À contre-cœur Auteur: byelko

    ... dérape.
    
    Edith me foudroie du regard :
    
    - Qui est responsable de CA, hurle t'elle, toute rouge.
    
    - J'exige des explications, hurle encore plus fort la Députée.
    
    Les deux putes s'en mêlent.
    
    - Ca va, arrêter de hurler les pétasses mal baisées.
    
    Cris du coté des dames de la Commission, outrées.Un mot malheureux sort.
    
    - Vous les deux putains, on vous a rien demandées!
    
    Les deux putes sortent immédiatement et s'approchent de la Juge.
    
    La tension monte d'un cran.Les trois femmes se font face et la juge regarde Anouchka avec dédain.
    
    Elles s'injures et soudain la juge gifle Anouchka!
    
    La réplique ne tarde pas.Anouchka s'empare d'un sein a travers l'étoffe de sa robe grise et le lui tord méchamment ce qui arrache un cri à Madame la juge.
    
    Je me précipite avec Carlos pour les séparer. Laurence et Anouchka se crêpe le chignon comme dans une cour de récré.Laurence tombe a terre et Anouchka, folle de rage, arrive à lui retrousser sa jupe longue découvrant des jambes magnifiques gainées de bas blanc accrochées un porte-jarretelles.Je reste un instant déstabilisé par cette vision et Carlos s'arrête net aussi. Qui aurait pu se douter que Mme la juge sous sa jupe longue si austère était vêtue d'un attirail aussi affriolant? Comme quoi, il ne faut jamais se fier aux apparences.
    
    J'entends crier.Edith est au prise avec Douchka qui lui a arraché son chemisier en satin découvrant sa poitrine difficilement contenue dans un soutien-gorge en dentelle.Les deux proxénètes sifflent et faisant le tour derrière elle, s'empare de ses seins commençant a les malaxer.Edith rue, gesticule, se décoiffant. Radovan triture ses grosses loches en soufflant comme un bouf pendant que Douchka s'agenouille et retrousse la jupe. Des bas noirs auto-fixant apparaissent.D'un geste preste, elle écarta le string et plongea ses doigts dans la vulve de Mme la Directrice qui ouvrit la bouche sur un cri muet.
    
    Toujours a terre, Anouchka et Laurence continue de se battre.J'ai renoncé à les séparer.Mme la juge se retrouve à quatre pattes, jupe troussée et Anouchka lui claquent violemment les fesses qui deviennent rouge et Laurence crie puis gémit. La situation semble changer d'un coup. D'ailleurs, aucun de nous ne songe plus à intervenir. Edith pusse un cri étouffés, un grognement plutôt.Douchka lui lèche la vulve avec entrain tout en la traitant de salope pervers.
    
    La psy n'est pas en reste.Stefan la coincée contre la porte de la cellule et il lui force les lèvres avec sa langue pour l'embrasser tous en tentant de lui remonter sa jupe.On entend plus maintenant que des cris, des gémissements, des supplications.J'ai une trique d'enfer et rien qu'a regarder Carlos et Franck, je comprends qu'ils sont aussi excité que moi par cette situation et nous pensons tous les trois la même chose.
    
    Pourquoi ne pas en profiter?
    
    Stefan a réussit à relever la jupe.Il s'énerve sur le collant de la psy qu'il déchire d'un coup.Elle ne porte rien en dessous!!!Le proxénète la traite de ...