1. Histoire de Soumise-à-lui (1)


    Datte: 04/07/2020, Catégories: BDSM / Fétichisme Auteur: soumise72

    COMMENT TOUT A COMMENCE
    
    « Mais comment en suis-je arrivé là ? »
    
    C’est la question que se posait la soumise, que faisait-elle ici, dans ce club libertin un loup en forme de chouette sur les yeux, comme dans Histoire d’O.
    
    Livre qu’elle avait lu adolescente et jeune adulte, avec lequel en se caressant elle avait pu jouir. Cela aurait dû lui mettre la puce à l’oreille, à la façon qu’elle avait de s’identifier à O, se retrouver dans cette posture était une suite logique.
    
    Tout avait commencé sur un site de rencontre banal, c’est là que celui que l’on appellera le maître l’avait contacté. Les premiers messages furent courtois et sympathiques, ce qui amena la soumise à regarder un peu plus attentivement la fiche du maître. Très rapidement le maître fut l’animateur des échanges, ce qui ne déplut pas à la soumise (dans un premier temps par SMS puis très rapidement en t’chat direct sur le net). Les propos anodins du début devinrent de plus en plus précis et accès sur la sexualité. La soumise se surpris à répondre sans difficulté, elle si réservée. Les propos devinrent de plus en plus précis, comment aimait-elle qu’on la fasse jouir ? Était-elle vaginale ou clitoridienne ? Les réponses elle les formulait en rougissant, mouillant aussi, sa chatte se remplissait de cette cyprine qu’elle aimait sentir quand le plaisir commençait à monter.
    
    Les échanges devinrent plus réguliers tout au long de la journée.
    
    Le maître devint plus insistant, plus dominant également, lui demandant ce qu’elle faisait, quand et où ? Il semblait à la soumise que le maître commençait à tout contrôler de sa vie et cela lui plaisait.
    
    Il vint à lui demander des photos d’ordre intime, sous la douche, dans les toilettes lorsqu’elle pissait...
    
    De son côté, la soumise commença à s’intéresser à ce qu’était la soumission, elle regarda la trilogie 9 nuances de Gray, cela lui parût bien sage. Elle y prit quelques idées aussi, demanda au maître, au cours d’une de leur discussion, qu’est-ce qu’étaient des boules de geishas ? Et à quoi elles servaient ?
    
    Le maître lui expliqua que c’était des boules que l’on mettait dans la chatte, ce qui excitait la femme lorsqu’elle les portait et bougeait.
    
    Le maître lui intima l’ordre d’en acheter !! La soumise s’exécuta, ce fut son premier acte de soumission.
    
    Lors cette échange, le maître lui demanda si elle mouillait pendant les discussions, la soumise, toutes inhibitions disparues, répondit par l’affirmatif.
    
    « Tu ne me le montrerais pas en cam ? » lui demanda le maître, surprise la soumise répondit qu’il fallait qu’elle réfléchisse, que ce n’était pas anodin, qu’elle avait peur de que les vidéos soient publiées, à 56 ans la soumise ne voulait pas que sa réputation, au travail, dans ses loisirs, soit entachée. Le maître essaya de la rassurer en lui disant que le site qu’ils fréquentaient était sûr, la soumise voulut bien le croire. Ce jour-là le cœur de la soumise battit à 100 à l’heure, la chaleur monta en elle, sa chatte fût ...
«1234»