1. Un hôtel particulier


    Datte: 17/01/2018, Catégories: f, fh, ffh, fbi, nympho, hotel, soubrette, Voyeur / Exhib / Nudisme Masturbation Oral pénétratio, fdanus, fsodo, couple+f, Collègues / Travail Auteur: Jade.E

    ... Non, pitié pas ça, j’ai trop besoin de ce job, dis-je en me collant à lui.
    — Mais c’est qu’elle est chaude comme la braise !
    
    Il m’entraîne dans la chambre d’à côté. Il me fait asseoir et je me caresse devant lui ! Que m’arrive-t-il ? Pierre, plus la scène que j’ai matée sans ressentir aucune honte, me donnent une envie de sexe comme jamais. J’ôte ma jupe, ouvre mon corsage le plus sensuellement possible. Mon boss a les yeux rivés sur moi. Mes mains massent mes seins, descendent lentement vers mon sexe. Je suce mon doigt et effleure ma petite minette. Je me fais du bien devant mon patron qui gonfle à vue d’œil. J’entre un doigt dans mon intimité, le retire, le suce, le remet. Mon jus coule. Ma respiration s’accélère avec mon envie. Je ne veux pas jouir devant lui, je veux que sa queue me donne ce bonheur. Je lui donne mes doigts trempés de mon parfum intime à sucer. Il s’en régale. J’ouvre son pantalon et son engin au garde-à-vous apparaît. Je me jette dessus, ma bouche le recouvre, ma langue lape sa hampe.
    
    — Tu suces comme une vraie salope me dit-il.
    — Et je veux que vous me baisiez ainsi, je réponds.
    
    Il dirige mes va-et-vient en me tenant la tête. Il m’ôte sa friandise, m’allonge et s’occupe de mon fruit juteux. Sa langue fouille au plus profond mon intimité. Ses doigts l’accompagnent. Il se régale, me boit. Il m’embrasse : un baiser à l’odeur de mon plaisir suintant. Ses mains malmènent mes seins. Il pince mes bouts tendus, les mordille alors que son autre main ...
    ... a pris possession de ma chatte. Je jouis bruyamment sous ses caresses. J’en veux plus. Je veux que son pieu me défonce. Il me le redonne à sucer, il goûte ! Il me retourne, je lui offre mon postérieur en pleine vue. Sa queue glisse le long de ma raie, titille mon clito. Il me fait attendre, je n’en peux plus, je le veux en moi.
    
    — Baisez-moi, lui crié-je, désespérée.
    
    Il ne répond pas, se contentant d’entrer en moi avec hargne. Enfin, je sens son gourdin !
    
    — J’aime les chiennes en rut comme toi, dit-il en me limant. Avoue que tu rêvais de l’avoir en toi, ma grosse queue !
    — Oui ! Défoncez-moi, plus fort !
    — Oui ma salope. Hein, tu es une salope ?
    — Oui, je suis une salope !
    
    Il s’acharne en moi et j’aime ça. Je me branle en même temps le clito.
    
    — On va bien s’entendre tout les deux, j’aime les petites putes de ton espèce, hurle-t-il avant que mon orgasme puissant lui fasse cracher sa semence.
    
    Il se retire, me tourne vers lui et me dit :
    
    — J’espère que ça t’a ôté toute envie de jouer à la voyeuse.
    
    À peine ! pensé-je. Il sait y faire le boss, malgré son âge, on sent l’homme d’expérience. Il range son matériel et me laisse à moitié nue sur le lit. Qu’ai-je fait ? Que se passe-t-il dans cet hôtel ? Jamais je n’ai eu ce genre de comportement. Le pire ? J’ai aimé ça !
    
    Je sors de la chambre après m’être rhabillée. Je me rends à la lingerie, range aspirateur, chiffon et je me change. Je viens juste de me vêtir lorsque quelqu’un entre. La femme de Pierre se ...
«1...345...9»