1. Le serveur de la brasserie (2)


    Datte: 15/01/2018, Catégories: Gay Auteur: Paxrexroyal

    ... plaisir m’envahir. Par moment, il s’agrippe à moi pour mieux me posséder, puis se calme, me caresse tout le dos en me pénétrant plus lentement, il profite de ces moments pour enlever sa queue de mon anus et m’encule cette fois uniquement avec l’extrémité de sa bite, je sens son gland s’amuser avec ma rosette, je trouve ça délicieux et excitant, puis il s’enfonce d’un coup et m’encule profondément en m’arrachant des râles d’orgasme anal.
    
    — C’est bon de te donner du plaisir, j’adore t’enculer, tu en veux encore ?
    
    — Oui, encule-moi encore, lâche-toi !
    
    Il sort de mes fesses et s’allonge sur le canapé, je me recule pour le regarder faire.
    
    — Viens sur ma queue !
    
    Je monte comme je peux, accroupi au-dessus de lui, en visant de mes fesses son gland gonflé. Dès que je sens son contact, je laisse le poids de mon corps rejoindre son ventre en m’empalant sur sa magnifique grosse bite.
    
    — Oooaaaarhhhrrr, c’est bon comme ça aussi, allez vas-y fait toi plaisir !
    
    Je trouve vite mes aises avec la position, et pistonne de mes fesses son membre épais, à chaque fois que mon cul claque sur lui, son gland cogne dans le fond de mon anus, en seulement moins de 3 minutes, je suis pris de spasmes fulgurants qui me laissent épuisé, immobile et empalé sur lui.
    
    — T’es le genre de mec qui jouit du cul, c’est pas courant, tu sais !
    
    — Il parait, c’est peut-être pour ça que j’ai besoin de rencontrer des mecs.
    
    — Ta copine le sais pas, je suppose.
    
    — Non !.
    
    Je me soulève, pour ...
    ... m’assoir sur le canapé afin de récupérer, je réfléchis d’un coup à son endurance en pensant "il doit baiser son mec assez souvent le salaud!".
    
    Il est à côté de moi, et me dévisage, puis dit:
    
    — J’en reviens pas que je t’ai baisé, depuis le temps que tu me fais envie.
    
    Il se lève et se tourne face à moi, attrape mes cuisses, me les soulève au maximum, jusqu’à emmener mon cul au niveau de sa grosse bite et me pénètre d’un coup, il m’encule aussitôt d’un rythme saccadé et rapide.
    
    — Ohh salaud, tu m’encules bien!
    
    — Tu pensais pas t’en tirer comme ça, maintenant que je t’ai, j’en profite ! et j’en ai pas fini avec ton cul !
    
    — Arrrrrrrrhhhhhhhhhh, encore oui, encule-moi, défonce-moi le cul, ouiiii.
    
    — Oui, je vais te le défoncer ton cul, t’aimes aussi quand c’est fort comme ça, hein !
    
    — Arrhhhhhhhh, oui, j’adoooorrre.
    
    Sa queue m’emmène loin, l’orgasme qui m’envahit est si fort que ses manifestations de spasmes m’immobilise littéralement, puis retombent lentement alors que mon amant annonce sa jouissance, je ferme les yeux pour imaginer son sperme éjaculer en moi alors qu’il est pris de râles puissants. Il se tourne pour s’affaler à mes côtés sur le canapé.
    
    — J’ai adoré ! hummm, j’ai bien joui.
    
    — J’ai vu, moi aussi, j’ai adoré!
    
    Il ajoute quelques secondes après.
    
    — J’ai bien fait de t’aborder ! Et t’n’inquiète pas, je garderai ton secret ! Je peux comprendre, après tout, moi je trompe mon mec quand je me rends dans des endroits comme ça ! On a tous ...