1. Le serveur de la brasserie (2)


    Datte: 15/01/2018, Catégories: Gay Auteur: Paxrexroyal

    — Allez montre-moi ce que tu sais faire !
    
    Je plonge entre ses cuisses et dépose ma langue à la base de ses couilles en remontant très lentement jusqu’à son gland que je lèche en tournant autour pour aller cette fois sur le flanc intérieur de sa bite en redescendant jusqu’à son ventre, je ne veux pas qu’il connaisse ma gorge trop rapidement.
    
    — Putain, t’es doué ! Humm, je vais m’éclater je le sens !
    
    Je fais le tour de la base de sa verge, et absorbe un de ses testicules rasés, puis change de couille.
    
    — ouffff, c’est bon ça! Continue.
    
    Je colle ma langue en l’écrasant sur le bas de sa bite pour remonter petit à petit jusqu’à son gland, j’ouvre mes lèvres et, en enveloppant son membre, m’empale la gorge jusqu’au fond.
    
    — Oh, j’adore, t’es vraiment doué, tu suces divinement bien !
    
    Mon visage commence ses va et viens, nécessaires pour une fellation, je lubrifie sa bite pour que mes caresses buccales soient le plus agréable possible. .
    
    — Déshabille-toi!.
    
    Je m’exécute, pendant qu’il me regarde faire en se masturbant.
    
    — Lèche-moi les couilles encore.
    
    Il continue de se branler lentement, je prends son testicule droit en bouche en exerçant une succion, puis englobe aussi l’autre qui vient rejoindre le premier, je les relâche, puis le lèche en les massant avec ma langue et ma bouche.
    
    — Comme ça, oui, tu fais ça bien !
    
    Il dresse sa bite vers mon visage.
    
    — Suce-la encore !
    
    Je me pénètre la gorge alors en glissant longuement jusqu’à me coller son ...
    ... gland au fond de la bouche et remonte a l’extrémité, pour replonger et recommencer sans fin cette caresse délicieuse que j’adore pratiquer sur une belle bite. J’agrémente ma fellation par de petits va-et-vient concentrés sur son gland gonflé. Il se redresse un peu, j’arrête de le sucer pour voir ce qu’il fait, il en profite pour se lever du canapé et fouiller dans un tiroir, il en sort une boite de capotes et un tube de gel a l’eau. Il déroule un préservatif sur son sexe, puis vient derrière moi en mettant à genoux sur le canapé. Il écarte mes fesses de ses mains.
    
    — Ce cul!
    
    Il dépose un peu de gel à l’entrée de mon anus. Il pose ses mains sur le bas de mon dos à la naissance de ma croupe et pointe son dard qui force peu à peu ma rosette, pendant cela il demande:
    
    — Tu la veux ma queue ?
    
    — Oui, je la veux.
    
    — Où tu la veux ?
    
    — Dans mon cul.
    
    — Et tu la sens rentrer là ? Tu la sens cette bite qui va t’enculer.
    
    — Ouiiiiii, hummmm, arrhhhhhhh.
    
    Son sexe comble mon orifice anal en s’enfonçant d’une traite, lui qui force pour m’enculer profondément et moi qui le rejoint en poussant sur mes fesses pour l’aider à me posséder. Doucement nos corps entament une danse sexuelle, l’un dans l’autre.
    
    — Ohhh, je pensais pas que tu serais aussi bon ! Je suis trop bien dans ton cul bombé.
    
    Peut-être pour lui faire plaisir ou l’exciter, je me cambre sur sa queue à l’extrême tout en gardant le rythme de mon cul qui s’empale sans fin sur son membre, je sens lentement le ...
«123»