1. Thomas, un « hétéro » très curieux (2)


    Datte: 13/02/2018, Catégories: Gay Auteur: Xprivatecase@gmail.com

    J’étais un peu gêné, c’était la première fois que je faisais quelque chose de sexuel avec quelqu’un de mon groupe d’amis...
    
    Niveau discrétion, il y avait mieux ! Mais je me disais que si Thomas voulait garder le secret pour lui, il lui fallait bien garder le mien... les premières semaines se passent tranquillement, Thomas visite des appartements, mais sans succès. On a pris de drôles d’habitude, quand l’un ou l’autre a envie de sexe, il lui suffit désormais de dire à l’autre « T’as pas envie ? » et ça finit toujours pareil : je le suce et il me branle jusqu’à ce qu’on ait tous les deux joui. Thomas a un appétit sexuel de lapin, il me réveille en me mettant sa bite dans ma bouche (ça m’amuse beaucoup), il aime que je le suce quand il prend sa douche, pendant la pause de midi, tous les soirs sans exception et même, il m’envoie des « T’as pas envie ? » par texto avant les intercours pour que je le rejoigne aux toilettes. J’avais tellement pris goût à sa queue que plus le temps passait, plus je demandais à le sucer de moi-même.
    
    Avant que Thomas n’arrive à l’université, il fréquentait beaucoup un jeune avec qui il était en classe depuis le collège (moi, j’ai un an de plus). Ce jeune, c’est Rudy, un garçon brun, mat de peau, les yeux légèrement en amande et le regard noir. Déscolarisé très tôt, il a la réputation (à juste titre) d’un petit délinquant spécialisé dans le vol et l’incendie de véhicules en tout genre avec une passion évidente pour la bagarre. C’est bien sûr le ...
    ... genre de garçon qui renvoie l’image d’un mec macho, sexiste et bien sûr homophobe... C’est alors que Thomas me dit :
    
    — Ça te dérange si Rudy passe ici ce dans la soirée, ça fait longtemps que je l’ai pas vu et comme il sort dans le coin ce soir, je me suis dit qu’on aurait pu se boire une bière avant. Je sortirais bien, mais j’ai un cours obligatoire à 8h00 demain...
    
    Je lui réponds que ça ne me pose aucun problème, je n’ai rien de personnel contre lui, au contraire, du peu que je le connaisse, il a l’air d’un mec sympa. Rudy arrive comme prévu, on se débouche quelques bières et je sens que ce dernier me lance par moments des petites vannes sous-entendant certaines choses... Je fais semblant de ne pas comprendre, jouant la discrétion fidèle à moi-même, mais je me pose tout de même des questions. Quand un dialogue s’installe :
    
    — Rudy : « Ben Alexis je trouve que t’as une drôle de façon de faire quand tu mets ta bière à la bouche ! »
    
    — Moi : « Comment ça !»
    
    — Rudy : « On dirait que tu la suces ! »
    
    — Moi : « Je suis désolé que ma façon de boire te dérange... »
    
    — Rudy : « D’après Thomas, tu as quelques penchants gay ! Hein Thomas. »
    
    — Thomas : « Non ! Mais je déconnais Rudy enfin ! »
    
    — Moi : « Tu as dit ça Thomas ? »
    
    — Thomas : « Ça va ! J’ai dit que je blaguais, on va pas en faire une histoire ! »
    
    — Rudy : « T’avais pas l’air de blaguer quand tu m’as dit qu’il mate du porno gay quand il est dans la sale de bain »
    
    — Thomas qui devint rouge « Mais ...
«123»