1. Modèle nu pour rigoler


    Datte: 24/01/2023, Catégories: Voyeur / Exhib / Nudisme Vos histoires Auteur: gonse

    Un jour que Ko consultait des petites annonces diverses, elle tombe sur une annonce qui la fait sourire et elle me dit chiche que j’y vais, je réponds à quoi ? modèle nu pour artistes. Je lui dis ok, essaie mais je t’accompagne par sécurité on ne sait jamais sur qui on peut tomber.
    Ko téléphone et prend rendez vous pour se présenter, bien entendu je suis avec elle, on se rend à l’adresse donnée, on sonne et un type d’une soixantaine d’année ouvre, cheveux longs, de la peinture sur le T-shirt, il n’est pas vilain, bronzé, taille moyenne et en jeans. 
    Ko se présente, il la fait entrer je suis on entre dans son atelier ou trône une dizaine de chevalets et un podium, il se tourne vers Ko et lui demande de se déshabiller. 
    Elle balance ses vêtements sur une chaise et se trouve à poil devant l’artiste, qui regarde son corps de haut en bas, de face, de dos et lui demande de se pencher en avant en arrière, il lui demande de s’assoir sur le podium en tailleur, à quatre pattes, sur le côté, les cuisses ouvertes, bref mon couillon se rince l’œil mais apprécie le modèle qu’est ma femme. 
    Au bout d’une demi-heure de séance de poses et de photos ,il lui dit ; 
    - c’est bon pour moi, si vous voulez on paie 20€ de l’heure, et vous pouvez commencer demain et je m’appelle Michel ». 
    Ko me regarde et répond 
    - OK.
    Le lendemain on se rend ensemble à l’atelier, on y trouve notre artiste avec une dizaine d’élèves de tout âge et de tout sexe, chacun à son chevalet, notre hôte présente Ko ...
    ... et lui montre le vestiaire femme.
     Je vois Ko ressortir 5 minutes plus tard en peignoir, elle va se positionner sur le podium et notre maître artiste va chercher quelqu’un dans l’autre vestiaire, l’autre modèle est un homme de quarante ans environ. Bien bâti, il salue Ko et puis enlève son peignoir, Ko en fait de même et on se trouve avec un beau couple nu.
    Michel positionne Ko à genou face au modèle homme (qui ne nomme jack), Jack a un beau pénis, court et épais avec un prépuce court comme s’il était circoncis. Ko doit se mettre de manière à faire croire qu’elle lui fait un cuni, mais elle doit garder le bras tendu vers le pénis de manière à faire illusion de profil. Les élèves commencent à dessiner, Ko ne bouge pas. Au bout d’un moment elle se fatigue et pose le bout de ses doigts sur la hanche de Jack.
    Un peu plus tard elle pose la main sur le haut de sa cuisse, Jack ne dit toujours rien, elle baisse la main vers son aine, puis sous ses testicules. Là je vois que jack n’est pas de marbre, son pénis commence à montrer des signes d’érection en gonflant légèrement. Elle continue en bougeant ses doigts sous ses couilles puis à la base de son pénis et le lui caresse doucement. Je vois le gland de Jack sortir de son fourreau, mignon et rose. 
    Personne ne dit rien là le modèle représente vraiment son sujet et tout le monde fait semblant de dessiner, tous les mecs sont en érection même Michel qui doit pourtant avoir l’habitude. La pose dure trente minutes, et on annonce une ...
«123»