1. Le fils du libraire ((7)


    Datte: 20/11/2022, Catégories: BDSM / Fétichisme Vos histoires Auteur: Manuel

    La pièce puait le foutre et les cris se mêlaient aux ahanements de nos enculeurs. Quand ils ont jouis  on a été libéré et sorti par la petite porte d'où j'étais entré pour nous laver. On n'avait en tout et pour tout que nos colliers de cuir. Ma loche pendait entre mes cuisses, j'avais du jouir au moins trois fois sans me toucher.
    Baladez-vous dans le parc. Vos colliers ont une puce qui permet de vous situer. Vous pouvez descendre à la rivière, du matin l'eau est fraîche mais ça raffermira vos orifices. Slim a éclaté de rire. 
    Je savais à quelle heure on était arrivé et il commençait à faire sombre ce qui ne m'a pas empêché de mater la fille. Mignonne, cheveux courts, pas de poils non plus j'ai vu qu'elle aussi me matait. Moi c'était la première fille ou femme que je voyais nue et sans poils. J'étais hyper gêné mais elle a eu un sourire.
    -Puceau avec les filles?
    Oui totalement. 
    On s'était arrêté sur l'herbe et elle a pris ma main pour la poser sur ses seins.
    -Caresse moi, doucement. Tu peux pincer et descendre la main si tu as envie.
    Elle passait la main aussi sur mes tétons qui pointaient maintenant comme ceux d'une fille et a continué jusqu'à mon sexe mou et mes couilles.
    -C'est marrant t'es le premier qui ne bande pas  quand je le touche.
    Tu sais j'ai joui plus de fois de suite tout à l'heure qu'une journée normale. J'avais maintenant les doigts sur ce qui devait être un sexe féminin mais baveux et ouvert comme un abricot trop mur. Elle a serré les lèvres. J'ai ...
    ... arrêté.
    Je te fais mal?
     -Oh non. Tu es doux toi.  Au fait tu n'as jamais du voir de cul après l'enculade du black? 
    Elle s'est retournée et avec le peu de jour j'ai vu entre ses fesses une fentre ridée qui se refermait avec la fraîcheur.
    -Euh, j'ai le même trou? 
     Elle s'est penchée derrière moi, passant le doigt entre mes fesses.
    -Je ne sais pas mais ça te fais comme une fente allongée, pas comme leurs trous quand je dois les lécher. Un peu comme une fille mais pas bombée comme moi.
    Au fait tout à l'heure quand tu as fermé le visage tu avais mal?
    -Non mais tu touchais la partie la plus sensible chez les femmes, mon clitoris. Il a tellement joui lui aussi qu'il est sensible.
    On descend à la rivière?
    -Oui, Il faut pour raffermir un peu les chairs autour des trous et se laver. T'as déjà vu une fille pisser?
    Non j'étais puceau de chez puceau.
    -Alors regarde bien.
    Elle s'est cambrée cuisses ouvertes et a lâché un jet d'urine sur ma poitrine me surprenant. C'était chaud et curieux.
    Oh je m'attendais pas à ce que tu urines sur moi.
    -T'as un tas de chose à apprendre. Tu sais un corps garçon ou fille a des humeurs, et des besoins. Tu as déjà pompé une bite et avalé le jus. Alors si t'avales ce jus-là tu peux aussi avaler la pisse de ton mec.
    Bah j'aime ce qu'il fait alors si il me pisse dessus ou si je dois avaler je le ferais. J'ai glissé un pied dans l'eau. Ha la vache elle est fraiche.
    -Aller, entre dedans, il y a du sable au fond. Profites en pour nettoyer ta ...
«1234»