1. Soumis et baisé par mon patron


    Datte: 13/01/2018, Catégories: Anal Gay Première fois Auteur: nadiatvx

    ... si je veux. Embrasse-moi !
    
    Il puait le whisky et me mit sa langue dans la bouche en me caressant les fesses.
    
    -Ce soir, tu vas être ma petite salope. Allez viens me nettoyer la bite, pédé !
    
    Il avait des traces de sperme de tout à l’heure, je le suçais avec envie quand il m’arrêta.
    
    -Mets-toi à quatre pattes !
    
    -Mais je n’ai jamais fait ça !
    
    -A quatre pattes j’ai dit !
    
    Il me caressa, me lécha les fesses en me mettant un puis deux doigts dans le cul. Il me disait « je vais te faire gueuler salope ! ».
    
    Tout d’un coup, je sentais son gros gland forcer mon anus, il me faisait mal et je le suppliais d’arrêter.
    
    -Ta gueule, j’ai dit que j’allais te baiser ! Tu la sens bien ma grosse queue, salope ?
    
    -Oui, mais ça me fait trop mal !!!
    
    -Attends, je viens juste de la rentrer. Là, tu vas gueuler pour quelque chose !
    
    Il me baisait avec force, j’étais son vide couille et je prenais de plus en plus de plaisir.
    
    -T’aimes ça, te faire baiser comme une chienne, salope !
    
    Puis il se retira de mon cul et me dit :
    
    -Suce-moi et goutte ton cul comment il est bon !
    
    Je le suçais mais ça m’écœurait.
    
    -Maintenant, tu te mets sur le dos et écarte les cuisses comme une gonzesse !
    
    Il se mit entre mes cuisses et me défonçait le cul, j’avais de plus en plus mal et ça l’excitait de voir mon visage crispé par la douleur.
    
    Je subissais ses assauts depuis dix bonnes minutes et il sortit de mon cul pour me jouir sur le visage en râlant :
    
    -Haha, prends ça salope, lèche, pompe jusqu’à la dernière goutte !
    
    J’avais le visage plein de sperme et il me dit :
    
    -Vas te laver maintenant salope et j’ai une bonne nouvelle pour toi !
    
    -Ah bon ! Laquelle ?
    
    -Maintenant, on va faire tous les déplacements ensemble et tu seras mon vide couilles.
    
    FIN.
«12»