1. Ma tante


    Datte: 31/07/2022, Catégories: Inceste / Tabou Vos histoires Auteur: Rosario

    C était un mercredi après  midi '.j étais chez ma grands soeur et je vois ma tante qui venait la voir ' toute sa vie cette dame avait été belle ' moi âgé de 58 ans et elle quasi 75 ans' mais une femme très raffinée .On a laisse dire qu' elle aurait dit un jour à sa soeur ' il est tellement beau ton garçon' donc à sa soeur et que s' il n'était pas ton fils c'est à dire mon fils aussi ' je me le serait faites.
    Alors ce jour là chez ma soeur donc ' lorsque elle a voulu partir ' elle m a donne la main pour salut et  m 'a gratté en passant la main ce qui chez nous les africains était un'acte sacre ''un sacrilège que ta tante soeur de ta mère te faisa ainsi .
    Cela m' a troublé que cela voulait il dire ' car elle n'a pas dit mot ' mais à fait un geste 'donc un acte ' entre nos deux mains donc un signe ' mais de quel signe pensait elle . un signe silencieux.
    Ça  veut donc dire que elle si âgée doit savoir ce qu'elle faisait donc c'etait un appel d' apparence sexuel.
    Des signes entre un homme et une femme ça ne peut s 'agir que pour baiser .
    Ma tante à qui je connais tant d 'admiration. Donc était aussi une pute à vouloir que son ...
    ... neveu la Baïse ' c'est à dire ' que je la prenne ' je la déshabille ' lui ôte son slip ' la voir nue '  voir son corp 'ses seins ' son ventre où sont sortis plus de 7 de mes cousins et cousines je n en revenais pas.
    En pensant ' c'est à dire 'elle m offrirait ce corp ' ce beau corp de femme avec les rides de ses jambes près l'entre jambes car j adore les rides des jambes des femmes et au loin' voir si elle s'était rasée ou velu et à cette âge sûrement avec quelques poils blanc et voir le sillon de son bas-ventre ' je n' en revenais pas ça me rendait fou ' mais avec également beaucoup de crainte '
    Baiser ma tante ' c'est à dire qu' elle serait à moi et comme toute femme soumise à moi ' c'est à dire ' tournes toi ' levés cette jambes' suces moi ' l'avoir gémir dans mes bras ' me sentir la pénétrer sentir sa cavité ' et sa largesse'profondeur et la chaleur de ses fesses et de son vagin en finalité  m' a rendu fou en un car de tour en pensée je n'ai pas oser la gratter en retour ' car' pour une femme quand elle fait ça c'est comme elle se sait déjà baisée nous y reviendrons et aussi un secret s est déjà aussi installe entre nous hooo... 
«1»