1. Prendre un verre au bar


    Datte: 16/07/2022, Catégories: Sexe Interracial Vos histoires Auteur: Noirs-Desirs

    Comme à chaque fois mon époux a imaginé une soirée de sexe dont je ne sais rien.
    
    - Chérie ce soir on sort et prendre un verre dans un bar et rejoindre Malick qui fete ses vingt-cinq ans.
    
    Malick c est un collègue de mon mari un beau malien que j avais déjà reluquer à leur fête de fin d'année au boulot.
    Mon homme qui n'a pas ses yeux dans sa poche à du le remarquer.
    
    Je prend une douche rapide et me voilà devant ma tenue de soirée qu il m'a comme à chacune de nos sorties préparer.
    Sur le lit je trouve un porte jartelles blanc, des bas coutures gris, une petite robe moitié dentelle moitié tulle très et une paire d'escarpins à plateau en dentelle blanche et aux talons très hauts.
    Pour compléter le tout un maquillage de soirée aux tons gris et paillettes et mon rouge a lèvres carmin et glossaire.
    
    Me voilà prête à partir, je jette un petit perfecto gris sur mes épaules et en route.
    
    Après quarante minutes nous voici arrivés porte de la chapelle on prend quelques rue étoiles bondées malgré l heure.
    On se gare entre un échafaudage et un café.
    
    - Tu est sur de l'adresse ton bar semble fermé,  non ?
    
    Mais sans me répondre mon mari sort de la voiture et se dirige vers la l'entrée et pousse la porte.
    Je passe la porte et me retrouve dans une salle vieillotte quelques chaises de skaï rouge et aux tables en bois dont deux sont occupés par des blacks devant un café,  la au comptoir 3 ouvriers arabes discutent et derrière le bar le patron dans les soixante ans nous ...
    ... regarde entrer.
    
    Mon homme se dirige vers le tenancier et lui demande:
    - Malick n est pas la ?
    Le patron nous répond qu il est en chemin se ne devrait pas tarder.
    
    Mon mari me guide vers le zinc et s installe sur un de ses haut tabourets qui trône devant nous et je fait de même.
    
    Évidemment ma robe un peut courte laisse entrevoir le haut de mes bas ce qui ne laisse visiblement pas indifférent les consommateurs de l établissement.
    
    Je commande une coupe et mon mari une wodka. En dix minutes j ai vider mon verre et un des maghrébins me demande si j en désire un second. En personne bien élevée je ne peux refuser. 
    Ils se rapproche de nous et commencent à discuter de tout et de rien avec nous.
    Je vois bien qu ils ne quittent pas mes cuisses en discutant.
    C est au tour des blacks aux tables de nous proposer un verre et par la même occasion de nous entouré surtout moi d ailleurs.
    Le patron se dirige vers la porte et place sue les vitres de grandes tentures et retourne l'étiquette qui passe de ouvert à fermé.
    
    La j'ai compris l'idée de mon conjoint et le regarde amuser. 
    Les hommes sont autour de ma chaise et certains commencent à poser leurs mains sur mes cuisses.
    Je décroisée mes jambes leurs montrant ainsi que je suis plutôt partante pour le jeux.
    
    Déjà le patron a sa queue à l'air et me prend la main et me la pose sur sont engin.
    Je sent mon blouson qui s ouvre et se retrouve au sol laissant apparaître mes seins à travers le haut transparent.
    D'autres me ...
«123»