1. Première pipe


    Datte: 19/06/2022, Catégories: Première fois Vos histoires Auteur: Alex 68

    Ce soir, je vais faire la salope. C’est Luc, mon mari, qui me l’a dit. Luc aime beaucoup quand je fais la salope. Il apprécie quand je m’amuse avec lui, mais aussi quand je peux distraire ses amis. Et moi, ça ne me déplaît pas. Il faut dire que ça nous rappelle la façon dont on s’est connu.
    C’était il y a cinq ans. J’avais dix-sept ans et j’avais été invitée à la fête anniversaire d’une copine qui habitait en pleine campagne, une belle maisonnette au milieu d’une petite propriété close par des haies vives. Ma mère m’y avait déposée le samedi en début d’après-midi et devait venir me rechercher le lendemain en fin de journée. Il faisait beau, et notre petite fête devait se dérouler en plein air. Les parents s’étaient absentés et  avaient laissé carte blanche à leur fille, ils avaient seulement interdit de faire un barbecue, pour éviter toute imprudence.  Mais pour que la fête soit réussie, il y avait de la nourriture en abondance, de quoi se goinfrer, des toasts, des viandes froides, des salades, des pâtisseries, salade de fruits, et j’en passe.
    Nous étions une quinzaine de jeunes, garçons et filles,  à écouter de la musique en buvant des sodas. Il faut dire qu’à cette époque-là, faire la fête ne voulait pas dire se saouler la  gueule. Des bâches et des couvertures étaient étalées sur l’herbe, à l’ombre de quelques grands arbres. Certains d’entre nous se prélassaient dessus alors que d’autres partageaient des jeux, p r groupes deux ou trois. Quelques-uns se bécotaient. ...
    ... L’ambiance était au beau fixe, et notre hôtesse était heureuse au milieu de ses amis.
    Malheureusement, en moins d’une heure, le temps s’était couvert, nous apportant la pluie. Il a donc fallu se mettre à l’intérieur pour continuer la fête. Musique, danse, petits jeux par groupes de trois ou quatre, tout va bien pendant quelques temps. Malgré tout l’ambiance commence à retomber. Quelqu’un propose des jeux avec des gages, et ça marche ! On y trouve de tout : Reconnaître quelqu’un les yeux bandés, marcher à quatre pattes, danser un slow avec son voisin ou sa voisine, imiter une personne ou le cri d’un animal. Et puis, quelqu’un propose de jouer à « Cap’ ou pas cap’ ». Tout le monde s’assied en rond sur le sol, et on fait tourner une bouteille. Le goulot désignera celui qui sera mis à l’épreuve. Et chaque fois, ce sera un groupe qui décidera de l’action à accomplir.
    Le jeu devient d’autant plus amusant que les actions demandées sont de caractère sexuel. Ce qui, au début, était juste un peu excitant devient peu à peu  osé et  grivois, de quoi faire rougir une vierge : rouler une pelle à quelqu’un, se faire peloter les miches par plusieurs, filles et garçons, un garçon doit se mettre torse nu, une fille doit enlever sa culotte, ou chanter une chanson cochonne.  Et les défis se corsent encore.  On demande à une fille de se frotter sur la cuisse d’un mec, puis à un garçon de mimer l’acte sexuel sur une fille. Un autre doit baisser le pantalon et se masturber. Il y a aussi  une fille qui ...
«1234»