1. le beau serveur de Port Leucate


    Datte: 11/06/2022, Catégories: Gay Vos histoires Auteur: Herbert

    ... choses sérieuses et  commençons réellement les plaisirs  en nous touchant , nous nous faisons de bonnes pelles  léchons tous le corps puis allons sur le lit pour passer aux choses sérieuses , suce , sur tout nos corps , 69  , fellation réciproque et jouissons presque en même temps dans nos bouches et partageons nos spermes en nous faisant de bonnes pelles juteuses et passons nos jus  d'une bouche à l'autre . 
        Puis nous nous endorment dans les bras l'un de l'autre . 
            Vers 2 h du matin je me réveille et vois ce beau mec a coté de moi , la bite en semi érection , je m'empresse de la prendre en bouche , Voila que mon bel amant se réveille avec une bite dure comme du fer , je lui demande de me la mettre dans dans mes fesses ce qu'il se réjouit .Je lui pose un préservatif ,met du gel et le voila qui rentre doucement en moi jusqu'au fond  , s'arrête un instant puis commence le vas et viens  de plus en plus vite , cela dure une quinzaine de minutes lors ce qu’il se sent venir je lui demande de me jouir dans la bouche , il sort de mes fesses arrache la capote et me donne son jus en plusieurs jets . ...
    ... 
           Encore deux heure de sommeil et voila que c'est mon Denis qui se met à me sucer et lors ce que j'étais bien réveillé et suffisamment en forme , il me demande a son tour de lui mette ma bite dans son petit trou( qui n'était pas si petit que cela )   capote , gel et c'est parti pour une bonne dizaine de minutes et tout comme moi il voulait que je lui jouisse dans la bouche , et une fois de plus nous avons partager ce bon jus , et retour au pays des songes jusqu'8h00 . 
            Petit déjeuné , puis un bon 69  et joui dans la bouche de l'autre , douche  je lui ai donné des sous vêtements propres et je l'ai ramener a son boulot avec la promesse de refaire pareille le soir même après son travail ou je suis allé le chercher à23h. 
           Cela a duré la dernière semaine de mes vacances , et malheureusement nous avons du nous quitter en larmes , je lui ai laisser un beau slip et un tee-short en souvenir et j'ai bien gardé le siens , que je remettais jusqu’à ce qu'ils tombent en morceaux . 
     Malheureusement à l'époque on ne connaissait encore pas les portables ni internet pour pouvoir rester en contacte . 
«12»