1. La première fois où je l'ai offerte


    Datte: 13/01/2022, Catégories: Vos histoires Auteur: Maricocu

    Depuis quelques temps j'étais excité quand des hommes s'attardaient visuellement sur le corps de ma femme. Que ce soit quand nous nous promenions dehors, en galerie marchande,...
    Petit à petit m'est venue l'envie qu'elle les excite, allais-je oser lui en parler ?
    Non, à ce moment-là je n'en ai pas eu le cran.
    Par contre, afin de satisfaire mon fantasme, je l'ai subtilement encouragée à porter des tenues plus courtes, plus sexy sans être vulgaire. Et ça a fonctionné, les regards sur elle se sont fait encore plus nombreux et plus insistants.
    Elle, elle ne remarquait rien ! Alors de temps en temps je les lui faisais remarquer tout en lui disant la fierté que d'autres hommes bavaient sur ma femme.
    Par la suite je lui ai proposé de jouer lorsque je remarquais un regard appuyé, de faire en sorte que l'individu en voit un peu plus. Timide et hésitante elle a néanmoins accepté et, à ma demande, remontait plus haut ses jupes (déjà courtes) lorsque nous étions en terrasse. Quand je lui ai demandé la première fois d'écarter les jambes elle fut réticente mais finit par me faire plaisir.
    Tout cela m'excitait énormément, mais au fil du temps d'autres idées ont germé dans mon esprit que je pensais tordu.
    J'avais maintenant envie que non seulement ils la regardent, mais aussi qu'ils la touchent !
    Mais ça, comment oser le lui dire ?
    Et d'ailleurs, était-elle attirée par d'autres hommes ? Avait-elle déjà été draguée depuis que nous étions marié ? Ou pire, m'avait-elle déjà trompé ! ...
    ... ?
    Un soir, alors que nous étions au lit, j'ai franchi le pas et lui ai demandé si elle avait déjà été draguée depuis notre mariage. Il a fallu que j'insiste un peu pour avoir réponse, mais elle m'a avoué que oui, que c'était arrivé plusieurs fois.
    - Des gens que je connais ?
    - Oui, des que tu connais et d'autres que tu ne connais pas.
    Là j'ai voulu savoir de qui il s'agissait et elle me l'a dit:
    - Ton oncle Damien, notre ancien voisin Alain, un de mes anciens patron, des collègues, des inconnus.
    J'étais sur le cul, je n'aurais jamais cru ça de mon oncle ! Alors j'ai demandé des détails. 
    En ce qui concerne mon oncle ce fut lors de l'anniversaire de mon père, tous les 2 seuls dans la cuisine il lui avait mis la main aux fesses en lui disant que son cul doit être plus qu'agréable. Notre ancien voisin, c'est un jour où je travaillais qu'il était venu chez nous et lui avait fait une déclaration de son envie d'elle. Son ancien patron, c'est celui où elle travaillait pour la première fois comme vendeuse et il l'avait emmenée, sous un prétexte oublié, dans la cabine d'essayage et l'avait plaquée contre la paroi en lui roulant une pelle, ça n'avait pas été plus loin.
    Mais la révélation la plus étonnante, qui m'a laissé sur le cul, fut la dernière qu'elle m'avoua:
    - Cela s'est passé la semaine dernière, j'étais au petit parc (à +- 500m de chez nous) et je lisais mon livre quand un homme est venu s'asseoir près de moi sur le banc. C'est un homme d'une soixantaine d'années, très ...
«123»