1. Le couple mixte


    Datte: 05/02/2018, Catégories: Anal Gay Sexe Interracial Auteur: Carpe-_-Diem

    Ce soir, je suis au cinéma porno de Saint-Denis. Je trouve un siège disponible à côté d’une femme assise seule mais manifestement accompagnée d’un très gros noir qui circule entre les salles en se caressant le sexe par la poche de son pantalon. La femme porte un ciré noir qui la couvre jusqu’au genoux. Elle est complètement nue en dessous. Je lui caresse la chatte et je la doigte. Elle mouille comme une salope en se caressant les seins. Elle jouit une première fois. Elle veut ma bite ; elle me suce.
    
    Un autre homme s’approche ; il sort sa grosse queue ; elle me demande de le sucer. Je le suce en lui doigtant le cul ; il a des couilles énormes ; il me crache un demi-verre de foutre dans la bouche en même temps que je décharge dans la bouche de la femme. Nous nous embrassons à pleine bouche en mélangeant les foutres. Nous laissons baver le foutre mélangé sur ses seins.
    
    Elle se lève et m’entraîne avec l’homme que j’ai sucé et deux autres qui se branlaient en nous regardant vers les toilettes ou elle s’assoie sur l’urinoir ; elle branle les deux hommes et leur réclame de jouir sur ses seins et son ventre. Elle me demande ainsi qu’à l’homme que j’ai sucé de nous préparer à lui pisser dessus quand les deux autres auront jouis. Ils jouissent des flots de foutre sur ses seins à quelques secondes d’intervalle. Elle gueule sa jouissance en pissant et en étalant sa pisse sur son ventre. Nous lui pissons dans la bouche, sur les seins, sur le sexe. Quand elle a fini de pisser, elle ...
    ... fait signe au très gros noir qui attendait ; il a une très grosse bite ; c’est bien son homme. Elle se retourne en appui sur l’urinoir en relevant son ciré et il l’encule. Sa queue fait près de trente centimètres de long et est presque aussi grosse que mon poignet. Il y a maintenant huit hommes autour d’eux qui se branlent. Elle gueule :
    
    « Bourre-moi le cul gros salaud ; je veux sentir tes couilles sur mon cul. Dis aux salauds autour de nous de me donner leur foutre ; je veux qu’il me jouisse dessus et qu’ils me pissent dessus après. »
    
    L’homme continue de lui bourrer le cul en nous disant
    
    « allez bande de salauds, je veux que vous la noyiez sous le foutre ; la salope en veut. Je veux vous voir jouir tout votre foutre sur ses seins, sur son dos, sur ses fesses. »
    
    Deux arabes jouissent les premiers et balancent leur sperme en longs jets, l’un à droite, l’autre à gauche, sur les seins et le dos. La fille prend leurs bites longues et encore raides et suce les dernières gouttes de foutre puis gueule :
    
    « Pissez-moi dessus maintenant pour me laver de votre foutre ; je veux sentir votre pisse chaude sur mes seins ; allez-y ! »
    
    L’un des deux arabes est complètement imberbe et à un très beau petit cul bien rond et ferme et semble avoir encore faim et se caresse le cul en regardant la très grosse queue du noir. Il s’approche de lui et l’embrasse. Le noir aime et leurs deux langues se lèchent. Il sort sa queue du cul de la femme, prend la bite de l’Arabe et l’enfile dans ...
«12»