1. Maman est une grosse salope 2


    Datte: 02/11/2021, Catégories: Inceste / Tabou Vos histoires Auteur: valeriane

    Une fois que je lui ai bien remplis le ventre de ma semence, maman s'agite toujours sur ma queue, elle grogne :
    
    -Encore, encore défonce-moi à mort, je veux de la queue !
    
    Je lui réponds autoritairement :
    
     Je vais te bourrer le cul grosse salope !
    
    
    
    
    
    -La cochonne jubile et Clame fortement :
    
    -Oh oui par le cul oui, oui !
    
    Elle se met à quatre pattes et se cambre pour offrir sa croupe. Je lui, crache sur la rondelle et place mon engin contre. Je pousse sans discontinuer. Maman souffle comme un bœuf. Ma bite s'enfonce inexorablement dans ses entrailles. Elle geint pendant toute la pénétration. Enfin mes couilles velues frappent ses fesses bien rebondies. L'enculage peut enfin débuter. Je ressors entièrement ma queue et la replonge profondément d'un seul coup. Maman pousse un râle de bête blessée, elle ouvre la bouche toute grande pour prendre une grande inspiration. Je réitère le mouvement dévastateur. Maintenant je connais les dérives sexuelles de maman. L'insatiable adore la brutalité pendant l'acte, je m'accroche à ses hanches et la pilonne comme un soudard violent. Ma queue coulisse dans sa gaine de plus en plus rapidement, moi je serre les dents, elle halète fortement. Je passe une main sous son ventre et lui saisis le clito le bougre est devenu énorme. Je le presse pendant que je la sodomise brutalement. Maman pousse de gémissements terribles. Elle donne des coups de reins aussi violents que les miens pour être empalée totalement. Soudainement elle se ...
    ... cabre en poussant un hurlement, sa cyprine gicle sur le sol. Son corps est parcouru de nombreux frissons, elle couine comme une truie en cours d'accouplement. Je la ramone encore un bon moment avant de déverser en elle mon sperme gluant. La chaudasse jouit encore, je lui écrase le clito pour rendre sa jouissance encore plus intense. Elle agite sa croupe en grognant comme un animal.
    
    -Maintenant maman, tu vas avoir d'autres queues dans ton corps attends un peu que je téléphone !
    
    Elle répond en me regardant avec ses yeux noirs :
    
    Oui mon chéri j'en veux, j'en veux, de la queue !
    
    Je retire ma bite engluée de son rectum et me rends au salon prendre mon portable. Je contacte deux de mes potes les mieux membrés et leur demande de me rejoindre chez moi, pour défoncer ma salope de maman. Il ne faut pas attendre longtemps pour que les bougres arrivent. Maman et toujours nue, elle est assise sur le canapé, elle attend avec impatience le moment de la défonce. Mes potes retirent leurs vêtements, il faut dire que même au repos, ils sont sacrément outillés. Les verges pendent à mi-cuisses. 
    
    Maman regarde avec intérêt les manches hors normes qui vont lui dilater les orifices. Elle saisit les deux queues et le branle, de temps en temps, elle donne un baiser sur les glands qu'elle prend soin de calotter. Enfin les queues sont opérationnelles. Les préliminaires sont inutiles, l'un de mes potes s'allonge sur le sol. Pas besoin de faire un dessin à maman, elle l'enjambe saisit d'une ...
«12»