1. Vanille Chocolat... la suite !


    Datte: 26/05/2023, Catégories: Partouze / Groupe Auteur: Olietmu

    Bandant comme un taureau, je ne peux résister à la tentation de me lever. Discrètement, j’ouvre la porte qui donne au salon où je peux admirer, dans la pénombre, Muriel installée dans le canapé, cuisses largement écartées, se faire prendre par K. en levrette. Son amant est debout derrière elle, les mains posées sur ses fesses. Son petit cul d’africian, bien lisse et rebondi, fait de lents va et vient vers et j’imagine sa grosse queue fourrer le con de ma belle. Dans la pénombre j'assiste à un spectacle on ne peut plus excitant. Je m’avance à pas feutrés vers le couple; K. se retourne et m’adresse un sourire tout en continuant à limer sa maîtresse.
    
    Et puisque ma salope m’a fait lever à cause de ses gémissements, je me glisse tout à côté d’elle pour l’embrasser tendrement et lui manifester tout le plaisir que je prends à la voir ainsi se faire labourer.
    
    Je lui glisse à l’oreille que je vais me recoucher et que je l’attends avec impatience. Toutefois, elle le sait, elle ira dormir ce soir avec qui elle voudra. Après quelques minutes, j’entends les amants se lever et regagner la chambre d’amis. Le mur qui sépare les deux chambres est équipé d’une fenêtre haute qui est restée entrouverte. Voilà que j'entends ma salope et son amant remettre cela de plus belle au lit. Ma pute personnelle est encore tellement excitée que sa mouille rend bruyantes les pénétrations de son amant. Les mots sont tendres, chuchotés et très excitants. Je sens que Muriel prend un plaisir de dingue et ...
    ... je sais désormais que cette soirée est une réelle réussite.
    
    Au bout d’un moment, je l’entends l’embrasser et lui souhaiter une belle nuit. Ses mots sont doux et chuchotés. K. doit apprécier. Quelques instants après, Mu me rejoint dans notre chambre. Elle sait que j’aime la recevoir avec son string, surtout s' il est souillé et moi, je bande rien qu’à l'idée de la retrouver.
    
    La voilà qui entre dans la chambre à pas feutrés. Désormais, c’est notre bel africain qui va nous entendre baiser… Elle a enfilé une chemise de nuit légère. Ses seins lourds se balancent en dessous et j’espère qu’elle aura conservé son string noir en dentelle. Elle s’assied sur le bord du lit et glisse sa main sous le drap pour agripper ma queue bien dure. Elle se penche doucement sur moi et commence à m'embrasser. Sa bouche sent le sexe et cela m’exite au plus haut point. J’ai l’impression de partager le goût de la queue de son amant avec elle et j’avoue que j’aime ça.
    
    Toujours assise sur le bord du lit, elle descend avec sa bouche sur mon torse et se dirige de ses baisers vers ma queue. Après avoir pompé son bel africian, c’est à mon tour d’apprécier sa bouche gourmande. Alors que ma chienne me suce tendrement, je glisse ma main droite vers son entrejambes. Victoire, elle a gardé son string ! Deux de mes doigts parcourent le petit morceau de dentelle qui recouvre son abricot. Le tissu est trempé et je commence à farfouiller ses lèvres. Je comprends rapidement que son étalon lui a éjaculé dans la ...
«123»