1. sauvagerie lycanthropique (6)


    Datte: 24/01/2023, Catégories: Zoophilie, Auteur: Mister cat

    Adrien revint chez lui après avoir effectué son jogging quotidien, une fois à l’intérieur, il monta prendre une douche, puis il sortit de la salle de bain en boxer et redescendit pour aller en cuisine, se cuisina un plat. Pendant qu’il faisait cela, il repensa à l’autre soir où il a vu son ancien enseignant d’EPS faire l’amour avec un loup-garou, "donc lui aussi ? pensa-t-il". Puis il repensa à Fenrir à ce moment-là, comment il s’était assez déchaîné lors de l’ébat cette nuit-là, "est-ce que ça l’excitait aussi ? pensa-t-il à nouveau, lui aussi ça l’aurait tenté qu’on se joigne à eux et qu’on s’en fasse un plan à quatre ?" rien que l’idée lui fît sentir son érection déformer son boxer, Adrien se mit ensuite à se caresser et à se masser l’entrejambe en s’imaginant lui et Fenrir en train de faire l’amour et que ses amis les rejoignirent et le reste de la meute avec, s’enchaînant ainsi une véritable orgie. Il ôta son boxer, s’astiqua son pénis.
    
    Il eut des imageries érotiques en tête et finit par éjaculer sur le sol de la cuisine. Adrien râla un peu, il allait devoir nettoyer ça.
    
    Plus tard, pendant qu’il mangeait son plat, il reçut un message de Sacha qui lui demanda s’il pouvait venir chez lui demain, Adrien lui répondit que oui, et qu’il n’y avait pas de problèmes.
    
    Il s’apprêta à remonter vers sa chambre, mais s’arrêta en entendant des grattements à la porte, Adrien approcha doucement et souleva le clapet pour les courriers, et vit un loup-garou, il s’agissait bien ...
    ... de Fenrir qui se baissa et colla son museau à la vue du jeune homme, il se releva et ouvrit la porte, le lycan entra et se mit à le lécher avec affection, Adrien referma la porte et ils montèrent à la chambre. Une fois dans la pièce en question, Fenrir s’assit en haletant et en remuant la queue, ne le lâchant pas des yeux. Le jeune homme plaça ses mains sur chacun des côtés de la tête du loup et lui gratta les oreilles, l’intéressé sembla bien apprécier, il lui fit une bise sur le museau. Ils se fixèrent un moment les yeux dans les yeux, l’humain se mit à genoux et plaça ses bras autour de la créature lycanthropique et le câlina.
    
    Adrien se releva et lorsqu’il vit Fenrir s’apprêtant à se relever, il l’arrêta et lui :
    
    — Ne bouge plus !
    
    Le loup pencha un peu la tête, l’air à la fois perplexe et intrigué. Le jeune éphèbe retira son boxer, se retrouvant nu devant le loup qui dressa les oreilles et se remettant à remuer la queue, "il ne manquerait plus qu’il tire la langue et se mette à hurler façon loup de Tex Avery, pensa-t-il avec amusement", il plaça son boxer sur la gueule du loup tout en faisait signe du doigt.
    
    — Pas bouger ! fit Adrien.
    
    Fenrir s’exécuta et resta immobile et se contenta de renifler le sous-vêtement, portant l’odeur du garçon. Le jeune homme se mit à lui tourner autour en effectuant des mouvements assez sensuels tout en se frottant contre lui de temps à autre, à la fois flatté de l’attention que le loup-garou lui porte (notamment à la vue de son ...
«123»