1. Les actrices (14)


    Datte: 23/01/2023, Catégories: Partouze / Groupe Auteur: Ambassade

    Le tournage venait à peine de se terminer que Séb demanda à toute l’équipe de replacer rapidement le matériel près de la piscine, afin d’enchainer la scène suivante. L’arrivée tardive des acteurs l’avait mis en retard, et il essayait de corriger le tir. De ce fait, Mathieu et Tiago filèrent prendre une douche sommaire, tandis que Julie et Chloé firent rapidement leur apparition, vêtues d’un bikini string jaune ultra sexy pour la première et d’un maillot une pièce bleu profondément échancré pour la deuxième, avant de s’engouffrer à la suite des techniciens. Restés seuls, Jade, Mélanie et moi allâmes nous doucher à notre tour, les jeunes femmes s’évertuant à ne pas semer de gouttes de sperme sur le trajet.
    
    Arrivés dans la salle de bain, je laissai mes deux comparses se précipiter sous la douche, tandis que je préparais peignoirs et serviettes. Lorsque le tout fut en place, je rejoignis rapidement mes deux partenaires de scène. Les carrés de douche avaient beau être assez grands, ils restaient cependant étroits pour trois personnes. Je me faufilai donc lentement pour me trouver une place, profitant de la situation pour caresser délicatement ma douce Mélanie, et laissant de temps en temps ma main s’égarer sur les cuisses de Jade. Profondément émoustillés par la scène que nous venions de tourner et sous un jet d’eau chaude, la température ne fut pas longue à monter.
    
    La réaction des deux actrices ne se fit d’ailleurs pas attendre. Après avoir baissé le jet d’eau, Jade vint ...
    ... doucement plaquer sa poitrine contre mon dos tout en me caressant sensuellement, tandis que Mélanie se plaça face à moi, et commença avec un grand sourire à me masser la verge. Les pilules du bon docteur Fred faisant encore effet, je retrouvai rapidement toute ma vigueur, permettant à ma chérie de passer du massage à la masturbation, sa complice venant régulièrement s’occuper de mes testicules. De mon côté, au prix de quelques contorsions, je parvins placer mes mains à la hauteur de leur intimité, commençant sans attendre à leur caresser le clitoris et à leur introduire un ou deux doigts, pour leur plus grand bonheur. Pendant quelques minutes, nous sommes restés ainsi tous les trois à nous faire du bien, les deux jeunes femmes parvenant à déclencher un orgasme, tandis que je luttais pour ne pas venir dans la main de Mélanie.
    
    Lorsque ma sublime branleuse lâcha mon braquemart, ce fut pour se retourner face au mur reins cambrés, sa camarade de jeu venant se glisser à ses côtés, face à moi. Aussitôt, les deux jeunes femmes commencèrent à se doigter, tout en délicatesse et en sensualité. Dans la vapeur chaude de la douche, le spectacle de ses deux beautés se donnant du plaisir avait quelque chose d’irréel et de terriblement excitant, l’eau n’était ici encore pas la seule responsable de l’augmentation de la température. N’y tenant plus, j’empoignai Mélanie par les hanches, et je lui enfonçai d’un seul coup ma verge entre les fesses, le terrain ayant été préparé par les sodomies du ...
«1234...13»