1. Une visite sensuelle


    Datte: 23/01/2023, Catégories: fh, alliance, nympho, grossexe, revede, Voyeur / Exhib / Nudisme Masturbation intermast, Oral pénétratio, fsodo, occasion, Auteur: Marcdumans

    Claire m’appelle. Mon ex-belle-sœur.
    
    Le Président a parlé, le confinement empêchera l’ouverture des hôtels et des restaurants. Ma belle-sœur est cadre dans une grande société d’assurances. Elle doit impérativement boucler un dossier au siège, à Paris, où j’habite.
    
    Elle n’a pas le choix ! Est-ce que ça me dérange, si elle passe une nuit chez moi ? Non, non, pas de soucis. Bref, elle doit arriver vers 19 h.
    
    Elle ne doit pas avoir le choix, car depuis nos divorces respectifs, elle n’a pas repris contact.
    
    Je me souviens de cet été durant lequel nous avions passé quelques jours ensemble avec nos enfants en Dordogne.
    
    Un après-midi à la piscine notamment. Claire avec son petit maillot de bain bleu deux-pièces qui moulait ses fesses et sa poitrine. On aurait dit qu’elle prenait un malin plaisir à prendre des postures aguichantes en jouant avec les enfants. J’évitais de la regarder directement, mon épouse étant présente, mais de manière détournée je jetais un œil sur ses gros seins bien fermes dont les tétons étaient parfaitement apparents par le tissu et surtout son cul magnifique. Elle avait la beauté de ma femme avec des attributs plus exacerbés. J’avais été obligé de rester dans l’eau un moment pour masquer mon érection.
    
    Je n’avais pu attendre d’être de retour dans notre mobil-home et je m’étais branlé dans ma cabine en me rhabillant, m’imaginant la saillir en levrette. Dans mon scénario, c’était rugueux. Je lui administrais de grands coups de queue et elle ...
    ... gémissait de plaisir. J’avais lâché rapidement mon sperme dans ma serviette que j’avais rincée discrètement de peur qu’Agnès, mon épouse, sa sœur, me questionne sur ce qui avait provoqué mon envie.
    
    L’an dernier, sans que ce soit lié, nos deux couples ont explosé. Le mien parce qu’Agnès avait de moins en moins envie de sexe. Me masturber ne me suffisait plus et je commençais à désirer d’autres femmes. Les cachotteries ce n’était pas pour moi. J’avais bien essayé de lui expliquer cela, que j’avais toujours envie d’elle, mais qu’une fois de temps en temps ce n’était pas suffisant. Quand j’ai évoqué avec elle si elle voyait quelqu’un d’autre, elle avait commencé à m’engueuler. Ce n’était pas parce que j’étais addict au sexe qu’elle l’était aussi. Quant à aller chercher ailleurs ce que je ne trouvais plus avec elle, il n’en était pas question. Au bout de quelques mois d’essais infructueux pour réveiller son désir, nous avions convenu qu’il était temps que nous reprenions notre liberté.
    
    Quant à Serge et Claire, je n’avais pas trop su pourquoi ils se séparaient. Pas pour les mêmes raisons en tout cas, car ma belle-sœur prenait toujours un malin plaisir à allumer tous les mâles, moi y compris, qu’elle croisait.
    
    19 h 30. On sonne.
    
    Je vais ouvrir. Ma belle-sœur est devant moi. Petit manteau chic et tailleur. Toujours aussi sexy. Petit regard rapide sur ses seins. Sûr qu’elle a remarqué.
    
    Elle pose sa valise et nous passons à table.
    
    Nos échanges sont gais et les sourires, ...
«1234»