1. Le vrai visage de mon fils (3)


    Datte: 28/11/2022, Catégories: Gay Auteur: Arnaudlope

    Je suis abattu, je vois mon fils devenir une pute pour vieux pervers, traité comme une merde et qui aime ça, je me retourne la tête et pour essayer de comprendre. Le seul moyen d’en savoir plus, c’est d’aller voir Rachid qui a l’air d’être derrière tout ça. Le lendemain, j’attends que mon fils parte et je descends voir Rachid. Il m’accueille et me salue normalement, là, je perds mes nerfs.
    
    — Putain c’est quoi ce bordel avec mon fils hier soir et la dernière fois en caméra ???
    
    —... Ah merde t’es au courant, écoute, je suis désolé, c’est pas moi, c’est le directeur de son lycée qui me l’a confié.
    
    — C’est lui qui a rendu ton fils comme ça et il voulait que je m’en occupe en dehors du lycée.
    
    — Quoi ? Le directeur du lycée ?????
    
    — Ecoute, va le voir, c’est lui qui gère ton fils la plupart du temps.
    
    — T’es vraiment un enfoiré !!
    
    J’appelle le lycée et prétexte une demande de rendez-vous sur les résultats de mon fils, le directeur accepte à 17h, je rentre dans le bureau, bouillant de nerfs.
    
    — Bonjour Monsieur. Comment allez-vous ?
    
    — Là je perds mes nerfs et commence à gueuler !
    
    — Ca va pas du tout !!! Je sais ce que vous faites faire à mon fils, c’est honteux, il a à peine 20 ans !
    
    Il reste stoïque, remonte ses lunettes :
    
    — Ecoutez Monsieur, je peux comprendre votre colère en voyant ce que votre fils fait. Voyez-vous il y a deux ans, votre fils a été surpris en train de vendre de la drogue à ses petits camarades, je l’ai convoqué et prévenu que je ...
    ... devrais appeler la police, il m’a supplié, était en pleurs, qu’il était prêt à tout pour pas que je le dénonce, je lui ai donc proposé mes méthodes “ d’éducations”.
    
    — Hein quoi, quelles méthodes ?
    
    — -Voyez-vous Monsieur, en dehors de ce poste de directeur, je suis dominateur SM, ma passion est de dresser des petites salopes, de les briser, les formater et leur apprendre le dressage et l’obéissance, afin de les transformer en lopes dociles. Ça n’a pas été facile et au début, il a refusé, puis quand je lui ai dit que ses petits camarades l’avaient balancé et que c’était ça ou la porte du lycée voire la prison, en entendant ça, effectivement je ne lui pas laissé le choix, tout du moins au début.
    
    — Hein comment ça ?
    
    — Au fur et à mesure de son dressage, il s’est avéré que votre fils était une salope au fond de lui et que mon dressage a fait ressortir son vrai visage, dites-vous qu’il savait déjà faire des gorges profondes au bout de deux semaines, que j’ai pu l’enculer au bout d’un mois avec des godes de plus de 25 centimètres.
    
    Espèce de malade mental !! Vous arrêtez vos conneries tout de suite ! Voyez-vous, je ne le conseille pas, il est maintenant dépendant, tellement dépendant que je dois faire appel à d’autres personnes en mon absence pour qu’il ait sa dose de sexe quotidien.
    
    Je comprends mieux maintenant le rôle du black et de Rachid...
    
    — Vous arrêtez, je ne veux rien savoir !!!!!
    
    — Monsieur je suis sérieux, regardez, il doit venir à 18 h, mettez-vous ...
«1234»