1. Ma mère se masturbe (1)


    Datte: 23/11/2022, Catégories: Inceste / Tabou Auteur: MonsieurRat

    ... arrivé.
    
    — Quel âge tu avais la première fois que c’est sorti ?
    
    — Je ne sais plus maman, mais pourquoi tu me poses toutes ces questions ?
    
    — Parceque je suis ta mère, et j’aimerais qu’il n’y ait plus de tabous entre nous.
    
    — Je comprends. Mais tu sais maintenant qu’on a discuté, je me sens soulagé d’un poids.
    
    — Pour moi aussi si tu veux tout savoir. Alors tu ne m’en voudras pas si je me masturbe régulièrement dans le salon ?
    
    — Non pas du tout, tu pourras continuer de le faire si tu veux.
    
    Aurélie me serra fort dans ses bras.
    
    — Si tu veux, tu pourras me regarder faire ?
    
    — Oui pourquoi pas...
    
    — C’est gentil chéri tu es adorable, j’espérais que tu dises oui.
    
    — Ha bon, pourquoi ?
    
    — C’est un fantasme que j’ai depuis longtemps. J’ai toujours rêvé qu’un homme me regarde pendant que je me masturbe.
    
    — D’accord, on peut dire que c’est original comme fantasme. Par contre maman, j’en profite pour t’avouer quelque chose.
    
    — Ha oui, quoi donc ?
    
    — Eh bien, après t’avoir vue toute nue en train de te masturber, j’ai bandé...
    
    — Oh c’est trop mignon mon chéri ! Tu sais ça me fait très plaisir que tu me le dises. Alors comme ça elle était toute dure... Et pendant ...
    ... combien de temps ?
    
    — Jusqu’à la fin du repas, elle n’a pas arrêté de durcir dans mon pantalon, et c’était douloureux.
    
    — Hum c’est très excitant. Est-ce que c’est la première fois que tu vois une femme se masturber ?
    
    — Oui, c’est la première fois, et je n’aurais pas cru que ce serait ma mère !
    
    — Effectivement, c’est spécial comme situation, je l’admets. Bon chéri, je vais te laisser parce que j’ai quelque chose que j’ai commencé que je n’ai pas terminé.
    
    — Ha oui, c’est quoi ?
    
    — Quand tu m’as interrompue pendant que je me masturbais, je n’ai pas eu d’orgasme, et je compte bien en avoir un ce soir.
    
    — D’accord maman. Est-ce que je peux venir te regarder ?
    
    — Oui bien sûr mon chéri que tu peux, j’attendais que tu me demandes.
    
    Ma mère s’installa à la même place et dans la même position que tout à l’heure, avec moi juste en face d’elle, assis confortablement sur un fauteuil. Elle faisait de petits ronds avec ses doigts sur sa vulve littéralement en feu. L’expression de son visage avait changé, et même ses paroles aussi. Elle criait "Regarde chéri, je me branle devant toi, et j’adore ça", "hum c’est bon". Je ne reconnaissais plus ma mère, elle était devenue une sacrée salope. 
«12»